Saint-Julien (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 82,30 km2.
  • Gentilé - Juliénois, oise.


  • Éphémérides -


1802 (14 août) Proclamation du canton de Wolfestown.
Vers 1850 Arrivée des premiers colons, des Irlandais et des Canadiens français.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité du canton d'Ireland.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité du canton d'Ireland.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité du canton de Wolfestown.
1856 Fondation de la mission Saint-Julien.
1875 (22 janvier) Érection canonique, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Julien-de-Wolfestown ; son territoire couvre une partie des cantons de Wolfestown et d'Irlande.
1912 Construction de l'église catholique Saint-Julien.
1923 La population de la paroisse est de 1 220 âmes.
1941 (9 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Julien.
1960 La municipalité du canton de Wolfestown devient celle de la paroisse de Saint-Julien.
1990 La population de Saint-Julien est de 407 habitants.
2000 La population de Saint-Julien est de 411 habitants.
2005 (18 juin) La municipalité de Saint-Julien abandonne son statut de municipalité de paroisse.
2010 La population de Saint-Julien est de 416 habitants.
2018 (30 août 2018) Une tornade d'une rare intensité pulvérise une maison mobile (Environement Canada emregistre des vents dont la vitesse se situe entre 180 et 220 km/h ravagent tout sur une largeur de 200 m etsur plusieurs km à Saint-Julien (des arbres de 20 à 30 cm de diamètre sont cassés ou déracinés.

  • Toponymie -


Irlande s'explique par le fait que les premiers colons du canton venaient d'Irlande.
Saint-Julien rappelle le souvenir de l'abbé Julien Melchior Bernier (1825-1887), premier desservant de la paroisse (1856-1863).
Wolfestown rappelle le souvenir du général James Wolfe.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À l'ouest-sud-ouest de Thetford-Mines.
Diocèse de Sherbrooke.
Municipalité régionale de comté de L'Amiante.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Chemin Gosford via Route 112 et Route 263.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels