Saint-Pierre-de-Broughton (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 147,46 km2.
  • Gentilé - Saint-Pierrais, aise.


  • Éphémérides -


1800
(25 février 1800) Proclamation du canton de Broughton.
1802 Proclamation du canton de Leeds.
1825 Arrivée des premiers colons, William Moore et Isaac Thompson.
Le canton compte 55 habitants.
1831 La population du canton est de 111 habitants.
Vers 1841 Arrivée du premier colon canadien-français, Édouard Rousseau, qui épouse la fille aînée de William Moore.
1844 La population du canton est de 347 habitants.
1845 Arrivée de familles francophones dans le canton.
(8 juin 1845) Constitution de la municipalité du canton de Broughton.
1847
(1er septembre 1847) Abolition de la municipalité du canton de Broughton.
1851 La population du canton est de 612 habitants.
L'abbé John Caulfield O'Grady organise la mission catholique de Saint-Pierre.
1854 Construction d'un moulin à farine et d'une première chapelle.
1855
(14 octobre 1855) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Pierre-de-Broughton. L'abbé Francis McDonnell est le premier missionnaire résidant de la paroisse Saint-Pierre.
(1er juillet 1855) Constitution de la municipalité du canton de Broughton.
1856-1889 Exploitation d'une mine de cuivre par la Harvey Hill Company.
1858 Nomination du premier curé résidant (Ovide Grenier) et construction d'une deuxième chapelle.
1860 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de West Broughton.
1861 Ouverture de trois écoles de rang.
1864 Ouverture de la première école au village.
1871 La municipalité du canton de Broughton compte 2 036 habitants.
1872 (26 janvier) Érection canonique de la paroisse Saint-Pierre-de-Broughton.
1877 Ouverture d'une école modèle dans le village.
1878 (13 octobre) Constitution de la municipalité de Saint-Pierre de Broughton dans la partie ouest du canton de Broughton.
1882 Constitution de la municipalité du canton de Leeds-Partie-Est.
1885 (22 décembre) Inauguration de l'église Saint-Pierre.
1891 La municipalité de la paroisse Saint-Pierre-de-Broughton compte 789 habitants.
1911 La municipalité de la paroisse Saint-Pierre-de-Broughton compte 835 habitants.
1923 La population de la paroisse est de 1 460 âmes.
1924 Mise en exploitation d'une carrière de stéatite ou silicate de magnésium (pierre tendre, de couleur verdâtre, comme celle qu'utilisent les sculpteurs inuit ; aussi appelée craie de Briançon) par la Robertsonville Soapstone Quarry, puis par la Broughton Soapstone Company.
1931 La population de Saint-Pierre-de-Broughton est de 835 habitants.
1940
(18 mars 1940) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Pierre-de-Broughton.
1941
(20 avril 1941) Incendie de l'église de 1885.
1942 Inauguration de la nouvelle église Saint-Pierre.
1943 Établissement des Soeurs du Saint-Coeur de Marie.
1950 Ouverture du nouveau couvent par les Soeurs du Saint-Coeur de Marie.
1951 La population de Saint-Pierre-de-Broughton est de 672 habitants.
1971 La population de Saint-Pierre-de-Broughton est de 488 habitants.
1974 (12 octobre) Regroupement des municipalités de Leeds-Partie-Est et de Saint-Pierre-de-Broughton sous le nom de cette dernière.
1990 La population de Saint-Pierre-de-Broughton est de 955 habitants.
2000 La population de Saint-Pierre-de-Broughton est de 865 habitants.
2006
(20-21 octobre 2006) Une pluie abondante (70 mm) s'abat sur la région de la Chaudière-Appalache au cours de la nuit, cause le débordement de la rivière Chaudière, de la rivière du Sud, de la rivière Bécancour et de leurs affluents, et entraîne l'inondation de nombreuses maisons et bâtiments et l'évacuation de dizaines de résidants d'Armagh, Beauceville, Notre-Dame-des-Pins, Saint-Côme-de-Linière, Sainte-Marie, Saint-Georges, Saint-Joseph, Saint-Pierre-de-Broughton, Scott et Vallée-Jonction.
(Novembre 2006) Le ministère des Transports du Québec ordonne la fermeture d'un pont.
2010 La population de Saint-Pierre-de-Broughton est de 894 habitants.

  • Patrie -


Maurice Couture.
Joseph-Philippe Roy.

  • Toponymie -


Broughton rappelle une ville du Lancastershire, Angleterre.
Leeds rappelle une ville du Yorkshire, Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Thetford Mines.
Traversée par les rivières Palmer et Branche, tributaires de la rivière Bécancour.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de L' Amiante.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Onzième Rang via Route 112 ou Seizième Rang via Route 112 et Route 271.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels