Saint-Prime (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 147,43 km2.
  • Gentilé - Primois, oise.


  • Éphémérides -


1862 Arrivée de François Lapierre, le premier colon venu de Saint-Laurent de L'Île-d'Orléans (g).
1863 Fondation de la mission Saint-Prime.
1870 (19 mai) Le Grand feu détruit tout le village à l'exception de la maison de François Lapierre.
1871 (30 octobre) Nomination du premier curé résidant.
1872 (5 janvier) Enregistrement du premier acte dans les registres de la paroisse de Saint-Prime.
1873 (1 janvier) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Prime.
1879 Construction de la première église Saint-Prime.
1884 (21 novembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Prime par détachement de celle de Notre-Dame-du-Lac-Saint-Jean (Roberval) ; son territoire couvre une partie des cantons de Parent, De Meulles, Ashuapmushuan et Ouiatchouan.
1890 Mise en exploitation d'une fromagerie par Adélard Perron.
1909 (11 août) Bénédiction de l'église Saint-Prime par Mgr Michel-Thomas Labrecque; cette église remplace celle de 1879.
1911 Établissement de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil-de-Chicoutimi-n.d.b.c.*.
1923 La population de la paroisse est de 1 758 âmes. (20 juin) Constitution de la municipalité du village de Saint-Prime par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1937 (12 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Prime.
1941 (23 mai) Incendie de plusieurs commerces et résidences du village.
1968 (29 juin) Regroupement des municipalités de la paroisse et du village de Saint-Prime.
1975 (21 juillet) Inauguration du centre administratif de la municipalité (caserne de pompier, hôtel de ville).
1990 La population de Saint-Prime est de 2 499 habitants.
2000 La population de Saint-Prime est de 2 726 habitants.
2010 La population de Saint-Prime est de 2 658 habitants.

  • Patrie -


Gérard Doré.
Georges Villeneuve.

  • Attraits :


Économusée du fromage cheddar ; 148, avenue Albert-Perron ; comprend la vieille fromagerie (1895) construite par Adélard Perron, le premier fromager de l'endroit, et le musée du cheddard.
Église Saint-Prime (1909) ; carillon de 4 cloches fondues par la Maison C. E. Paccard d'Annecy-le-Vieux (Haute-Savoie, France) ; orgue Casavant (1909).
Véloroute des Bleuets ; parcours cycliste de 256 km, agrémenté de 34 haltes de service et de 13 haltes de repos, de pistes cyclables, d'accottements asphaltés et de chaussées désignées (généralement des chemins de rang et des routes régionales peu fréquentées) ; traverse 17 municipalités ainsi que la réserve amérindienne de Masteuiatsh ; jalonnée par les sites du village historique de Val-Jalbert, du Centre historique et aquatique de Roberval, du zoo de Saint-Félicien, des Grands jardins de Normandin, du Centre Astro de Dolbeau, du musée Louis-Hémon et du complexe touristique de la Dam-en-terre d' Alma.


  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous.

  • Économie -


Canam-Manac (remorques).
Fromagerie Perron.
Industries Tanguay (tronçonneuses, débusqueuses et débrancheuses mécaniques, souffleuses à neige).
Manufacture de solives Abitibi-LP Bois d'ingénierie.
Scierie de la compagnie Abitibi-Consolidated .

  • Toponymie -


Ashuapmushuan est un mot amérindien signifiant «rendez-vous des orignaux» ou «là où l'on guette les orignaux».
De Meulles rappelle le souvenir de Jacques De Meulles, intendant de la Nouvelle-France (1682-1686).
Ouiatchouan vient du mot amérindien Wiadjiwan signifiant, selon certains, «cours d'eau claire» ou, selon d'autres, «on voit sa chute de loin», une allusion à la chute Ouiatchouane.
Parent rappelle le souvenir du journaliste Étienne Parent.
Saint-Prime rappelle le souvenir de l'abbé Prime Girard (1829-1876), premier desservant de la paroisse (1868) ; saint Prime était également le frère de saint Félicien patron de la paroisse voisine.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-ouest de Roberval.
À l'embouchure des rivières Ashuapmushuan et aux Iroquois dans le lac Saint-Jean.
Diocèse de Chicoutimi.
Municipalité régionale de comté du Domaine-du-Roy.
Région touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

  • Accès : Route 169 via Route 170 ou via Route 155.

Carte 15.

Carte 15 sur Google Maps

Outils personels