Saint-Victor (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 120,94 km2.
  • Gentilé - Victorois, oise.


  • Éphémérides -


1804 Arrivée des premiers colons venus de Beauceville, de Saint-Joseph-de-Beauce et de Saint-François-de-Beauce. (20 juillet) Proclamation du canton de Tring et concession de plusieurs terres.
1831 Le canton compte 38 habitants.
1844 Le canton compte 347 habitants.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité du canton de Tring.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité du canton de Tring.
1848 Nomination du premier curé résidant. (19 septembre) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Victor-de-Tring.
1851 Le canton compte 1 173 habitants.
1852 (24 février) Érection canonique de la paroisse Saint-Victor-de-Tring par détachement de celle de Saint-François-d'Assise (Beauceville) ; son territoire couvre une partie des cantons de Tring et Broughton.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité du canton de Tring.
1860 Inauguration de la première église.
1861 Le canton compte 2 077 habitants.
1864 (1 janvier) Morcellement de la municipalité du canton de Tring en deux municipalités, celle de Saint-Victor-de-Tring et celle de Saint-Éphrem-de-Tring.
1881 La municipalité de Saint-Victor compte 2 154 habitants.
1897 Incendie de l'église de 1860.
1899 (20 juillet) Inauguration de l'église Saint-Victor.
1901 La municipalité de Saint-Victor compte 2 471 habitants.
1905 Ouverture du couvent des religieuses de la Congrégation du Saint-Coeur-de-Marie.
1909 Fondation de l'Oeuvre des vocations tardives par le chanoine Joseph-A. Bernier. (27 juin) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Victor-de-Tring.
1912 Liquidation de la Caisse populaire de Saint-Victor-de-Tring.
1916-1918 Construction du séminaire du Sacré-Coeur par l'Oeuvre des vocations tardives.
1917 Incendie d'une grande partie du village.
1923 La population de la paroisse Saint-Victor est de 2 213 âmes.
1922 (1 mars) Constitution de la municipalité du village de Saint-Victor-de-Tring par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1931 Incendie d'une grande partie du village dont le couvent et 29 maisons.
1937 (3 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Victor.
1941 La municipalité du village de Saint-Victor-de-Tring compte 466 habitants et celle de Saint-Victor-de-Tring, 1 909.
1947 (Juillet) Mise en exploitation de la filature de laine de la compagnie Lainages Victor.
1948 (4 juin) Incendie de 45 maisons de Saint-Victor-de-Tring ; le Royal 22e Régiment est appelé à l'aide.
1955 Le village de Saint-Victor-de-Tring abrège son nom en Saint-Victor.
1961 La municipalité du village de Saint-Victor compte 931 habitants et celle de Saint-Victor-de-Tring, 1 419.
1976 Fermeture du Séminaire du Sacré-Coeur qui est converti en résidence pour personnes agées.
1981 La population de la municipalité de Saint-Victor (village) est de 1 104 habitants et celle de Saint-Victor-de-Tring, 1 239.
1990 La population de la municipalité de Saint-Victor (village) est de 1 105 habitants, celle de Saint-Victor-de-Tring, 1 232.
1996 (31 décembre) Regroupement des municipalités de Saint-Victor-de-Tring et de Saint-Victor sous le nom de cette dernière.
2000 La population de Saint-Victor est de 2 485 habitants.
2010 La population de Saint-Victor est de 2 574 habitants.
2011 (Printemps) La compagnie minière albertaine Bowmore Exploration réalise 8 forages à Saint-Victor.
2012 (Avril) La compagnie Bowmore Exploration annonce qu'elle entreprend 5 nouveaux forages dans le canton de Wotton ; ces trous devraient atteindre un total de 1 000 à 1 200 m et permettre de connaître l'extension de la réserve d'or découverte dans le nord-ouest du canton de Wotton.

  • Patrie -


Joseph Bolduc.
Marcel Dionne.
Antoine Lacourcière.
Germain Lacourcière.
Luc Lacourcière.
Normand Lapointe.

  • Attraits :


Église Saint-Victor (1898) ; orgue Casavant (1905).

  • Services -


Aéroport privé.

  • Économie -


Acériculture.
Filature.
Manufactures de vêtements et de couvertures.

  • Toponymie -


Saint-Victor rappellerait le souvenir de Victor Hudon, marchand de Montréal, instigateur de l'établissement de jeunes commerçants dans la région.
Tring rappelle une ville du Hertfordshire, Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-ouest de Saint-Georges.
Municipalité régionale de comté de Robert-Cliche.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 108 via Route 173.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels