Sainte-Famille (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 46,43 km2.
  • Gentilé - Famillois, oise.


  • Éphémérides -


1657 Robert Gagnon s'établit sur le territoire situé sur l'île d'Orléans.
1661 Fondation de la paroisse Sainte-Famille, la plus ancienne paroisse de l'île d'Orléans et le plus ancien lieu de peuplement de la Nouvelle-France.
1666 Ouverture des registres de la paroisse Sainte-Famille.
1669 Construction de la première église Sainte-Famille selon des plans de Claude Baillif.
1674 Nomination du premier curé résidant. Ouverture d'une école.
1684 (3 novembre) Érection canonique de la paroisse Sainte-Famille.
1685 Ouverture du couvent des Soeurs de la Congrégation Notre-Dame-CND.
1743-1748 Construction de l'église Sainte-Famille.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de La Sainte-Famille, Isle d'Orléans.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de Sainte-Famille.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Famille.
1923 La population de la paroisse est de 704 âmes.
1990 La population de Sainte-Famille est de 1 026 habitants.
2000 La population de Sainte-Famille est de 893 habitants.
2010 La population de Sainte-Famille est de 856 habitants.


  • Attraits :


Couvent des Soeurs de la congrégation de Notre-Dame (1685).
Église Sainte-Famille et son cimetière (1743-1748) ; 3915, chemin Royal ; la plus ancienne église à deux tours du Québec et la seule église du Québec à posséder 3 clochers en façade ; un tableau du frère Luc, La Sainte Famille (1671) ; un tableau de Louis-Augustin Wolff, Dévotion du Sacré Coeur de Jésus (1766) ; 5 tableaux par François Baillairgé (entre 1802 et 1805), Le Christ en croix, La Résurrection, Le martyre de Sainte Thècle, Saint François-Xavier prêchant aux Indes et La guérison d'une infirme par les apôtres Pierre et Jean ; chaire (1748) par Gabriel Gosselin dont certains éléments se retrouvent dans la chaire actuelle ; tabernacle du maître-autel (1749) par Pierre-Noël Levasseur ; tabernacles des autels des chapelles (1791) par Pierre-Florent Baillairgé ; voûte (1812) par Louis-Basile David ; retables du choeur et des chapelles (1821) par Thomas Baillairgé ; sculptures par Jean-Baptiste Côté ; orgue Casavant (2 claviers, traction électropneumatique, 1942) ; classée monument historique en 1980.
Maison de nos aïeux ; logée dans la vieille école de fabrique (1869) construite derrière l'église ; répertoire de 317 familles souches de l'île d'Orléans dans un ordinateur utilisé pour préparer des généalogies particulières pour les visiteurs ; maquette cadastrale de l'île et son évolution permettant de suivre les transferts de propriété de chacun des lots, de leur attribution aux premiers colons jusqu'à nos jours ; classée monument historique en 1966.
Maison du XVIIe siècle ; loge l'Âtre, un restaurant aménagé en 1962 ; classée monument historique en 1961.
Maison Morisset ; 4417, Chemin Royal ; classée monument historique en 1962. Consulter l'Association des familles Morissette à l'adresse suivante : (www.morissette.org)

  • Économie - Culture maraîchère.


  • Repères géographiques -


Sur le nord-est de l'île d'Orléans.
Au nord-est de Sainte-Pétronille.
Diocèse de Québec.
Siège social de la municipalité régionale de comté de L'Ile-d'Orléans.
Communauté métropolitaine de Québec.
Région touristique de Québec.

  • Accès : Route 268 via Route 138 ou Autoroute 40.

Carte 4.

Carte 4 sur Google Maps

Outils personels