Steinberg (Samuel)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Homme d'affaires (commerce d'épicerie) né en 1905 en Hongrie.

Fondateur de la compagnie Steinberg.
Arrivé avant la Première Guerre mondiale - 1914-1918, la famille Steinberg, sous la direction de Samuel, introduit au Canada, en 1933, le concept du libre-service dans son épicerie de Montréal ; la légende veut que Sam Steinberg avait loué un local trop petit pour installer un comptoir à partir duquel les commis remettaient les marchandises aux clients ; il installa donc une caisse près de la sortie du magasin et permit aux clients d'aller se servir eux-mêmes, puis de venir payer leurs denrées à la caisse ; c'est ainsi qu'aurait été créé le libre-service ; les prix baissèrent de 10 %.
En 1939, Samuel Steinberg ouvre à Arvida le deuxième d'une chaîne de supermarchés qui lui permettra de devenir bientôt le géant de l'alimentation au Québec.
En 1954, il ouvre son premier centre commercial à Dorval ; son entreprise compte 224 supermarchés, 32 magasins à grande surface Miracle Mart au Québec et en Ontario et 200 restaurants au Canada et employe 26 000 personnes et pour un chiffre d'affaires annuel de 2,5 milliards $.
Après sa mort, les difficultés successorales entraînent la chute de l'empire dont la succession est contrainte de vendre les actifs.
Une compagnie aidée par la Caisse de Dépot et Placement du Québec-CDPQ acquiert les magasins Steinberg, mais s'en départit bientôt au bénéfice des concurrents Provigo et Métro Richelieu.
Fils d'Ida Roth Steinberg. Père de William Steinberg, maire de Hampstead ; ce dernier aurait présidé à la liquidation de la chaîne de magasins Steinberg.
En avril 2019, Wiilam Steinberg compare le projet de loi proposé par le gouvernement du Québec sur la laïcité de l'État à une sorte de nettoyage ethnique. Au cours du débat suscité par ces propos il refuse de s'en excuser en affirmant qu'il n'avait pas été dans son intention de parler de nettoyage ethnique dans un contexte de violence ; il affirme en anglais sur le réseau de TVA «Nous parlons de nettoyage ethnique pacifique et les gens doivent le comprendre.» Les médias auraient, selon lui, déformé ses propos
Décès en 1978 (24 mai 1978) à Montréal.

  • Distinctions -


Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1977).

Outils personels