Val-Brillant (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 80 km2.
  • Gentilé - Val-Brillantois, oise.


  • Éphémérides -


1694 (26 mai) Concession d'une seigneurie (le lac Matapédia et 1 lieue autour) par le gouverneur Frontenac et l'intendant Champigny à Charles-Nicolas-Joseph Damours.
1797 (19 septembre) La seigneurie du Lac=Matapédia est saisie sur les biens de Jean-Baptiste Raymond et vendue en justice à Patrick Langan (2/3) et John McKindlay (1/3).
1831 (25 octobre) La seigneurie appartient pour 2/3 à Charlotte Langan Forsyth (Henry George Forsyth), Julia Langan Leslie (James Leslie) et Marie Langan Johnson (Archibald Kennedy Johnson), et pour 1/3 à John McKindlay.
Vers 1832 Le premier colon de la Vallée, Pierre Brochu (1795-1871) venu de Saint-Henri-de-Lévis, s'installe à la tête du lac Matapédia après avoir travaillé à la construction du chemin Kempt ; il avait reçu la tâche de veiller à l'entretien du poste de relai de l'endroit où les voyageurs s'arrêtaient et les cochers changeaient de chevaux ou les faisaient manger.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1871 La localité adopte le nom de McGowe en l'honneur de l'ingénieur en charge de la construction de la section locale du chemin de fer de l'Intercolonial Railway Company.
1874 Passage du premier des convois réguliers de l'Intercontinental Railway.
1876 McGowe devient Cedar Hall pour illustrer la remise en thuya qui servait de dépôt aux constructeurs du chemin de fer. (1 juillet) Inauguration du tronçon Sainte-Flavie (Qc) - Campbelltown (N.B.) du Chemin de fer Intercolonial.
1880 Arrivée de colons francophones catholiques (Fabien, Migneault, Saucier, Smith, de Champlain).
1881 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Cedar Hall. La compagnie King's Brothers achète la seigneurie du Lac-Matapédia (201).
1883 Fondation de la mission Saint-Pierre-du-Lac.
1889 (19 septembre) Érection canonique et ouverture des registres de la paroisse Saint-Pierre ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Lac-Matapédia (201) et du canton d'Awantjish.
1890 (18 août) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Pierre-du-Lac.
1894 Le bureau de poste prend le nom de Lac-Matapédia.
1915 (10 mai) Constitution de la municipalité du village de Saint-Pierre-du-Lac par détachement de celle de la paroisse de Saint-Pierre-du-Lac.
1916 Saint-Pierre-du-Lac adopte le nom de Val-Brillant.
Inauguration de l'église paroissiale.
(21 mars) Tragédie mortelle ; accident de chemin de fer ; tamponnement ; bilan : 4 morts.
1923 La population de la paroisse Saint-Pierre est de 2 136 âmes.
1941 (22 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Val-Brillant.
1986 (20 décembre) Regroupement des municipalités de Saint-Pierre-du-Lac et de Val-Brillant sous le nom de cette dernière.
1990 La population de Val-Brillant est de 1 101 habitants.
2000 La population de Val-Brillant est de 1 023 habitants.
2010 La population de Val-Brillant est de 1 001 habitants.

  • Patrie -


Benoît Tremblay.

  • Attraits :


Église Saint-Pierre (1916) ; style gothique flamboyant.
Parc régional de la seigneurie du Lac-Matapédia ; longueur : 24 km ; largeur : 5 km sur le bord du lac ; sentiers pédestres (19 km).

  • Économie -


Agriculture.
Vallée de la framboise ; 34, route Lauzier.

  • Toponymie -


Cedar Hall, nom primitif du village, évoque une maison construite en cèdre servant de remise pour les constructeurs du chemin de fer Intercolonial et, ensuite, de première gare de l'endroit.
Saint-Pierre-du-Lac rappelle le souvenir de l'abbé Pierre Brillant (1852-1911), premier curé de la paroisse (1889-1911).
Val-Brillant rappelle le souvenir du même abbé Pierre Brillant.

  • Repères géographiques -


Sur le versant nord du bassin de la baie des Chaleurs.
Au nord-ouest de Amqui, au bord du lac Matapédia.
Diocèse de Rimouski.
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.
Municipalité régionale de comté de La Matapédia.
Région touristique de la Gaspésie.

  • Accès : Route 132.

Carte 2.

Carte 2 sur Google Maps

Outils personels