Canada. Histoire. (Canada)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Éphémérides -


-32 000 Voir Québec (province). Histoire.
-8500
Un site archéologique établit la présence des Amérindiens dans le canyon de la rivière Fraser.
999 ou 1 000
Le Norvégien Leif Eriksson s'en allant au Groenland est poussé par une tempête vers un nouveau continent
1003-1006
Le Norvégien Thorfinn Karlsefni parti du Groenland avec trois navires et 140 hommes, tente de coloniser une partie des terres que Leif Eriksson avait signalées ; on croit que ces terres étaient le Labrador (Markland) et Terre-Neuve Vinland.
1451
Naissance de Christophe Colomb à Gênes ; son père était tisserand..
1492
(3 août 1492) Christophe Colomb part de Palos avec le titre de grand-amiral, vice-roi et gouverneur des mers, côtes, îles et terres qu'il pourrait découvrir. Homme d'une haute stature, au visage long et au nez aquilin, Colomb est accompagé des trois frères Pinzon qui commandaient deux des trois navires de la flottille composée des caravelles Santa Maria, Nina et Pinta.
1492 (nuit du jeudi 11 octobre au vendredi 12 octobre 1492) Colomb aperçoit la terre et y débarque, plante une croix et en prend possession au nom de l'Espagne ; il avait débarqué sur l'une des îles Lucayes (Bahamas) où il appala Indiens les habitants qu'il y rencontra parce qu'il se croyait rendu dans un archipel des Indes.
(28 octobre 1492) Colomb atterrit sur l'île de Cuba.
(6 décembre 1492) Colomb débarque sur une île dont il prend possession au nom de l'Espagne et qu'il baptise Hispaniola (sera plus tard Haïti).
1493 (4 mai) L'Espagne et le Portugal se disputent la propriété des nouveaux territoires découverts par Colomb. Le pape Alexandre VI est appalé à agir comme arbitre de ce différend ; il émet une bulle dans la quelle il tire une ligne imaginaire de démarcation du nord au sud, à 100 lieues à l'ouest des Açores et des îles du Cap Vert et décrète que tous les territoires à l'ouest de cette ligne appartiendront a l'Espagne et tous les territoires situés à l'est appartiendront au Portugal.
(7 juin 1494) Le Portugal et l'Espagne s'entendent pour fixer la ligne de démarcation à 340 lieues à l'ouest des îles du cap Vert.
1497 (2 mai) Giovanni Cabotto Cabot fait voile de Bristol sur le Mathew monté par 18 hommes. et vient atterrir à un point de l'Amérique du Nord qui serait sur l'île du Cap-Breton.
1499 (12 mars) Le roi Henri VII d'Angleterre ordonne à son chancelier et archevêque de Canterbury, John Morton, de suspendre une action en justice contre le commerçant William Weston jusqu'au retour de ce dernier d'une expédition en Amérique du Nord ; le roi offre la raison suivante : «We entende that he shall shortly with goddes grace passe ans saille for the search and fynde if he can the new founde land».
1500 (20 janvier) L'Espagnol Vicente Yanez Pinzon découvre le Brésil où il débarque près de l'actuel cap Saint-Augustin.
(Avril 1500) Le portugais Alvarez Cabral débarque sur une terre inconnue qu'il baotise Santa Cruz.
1504 le capitaine français Binot Poulmier de Gonneville double le cap Saint-Augustin et mouille dans la rivière San-Francisco del Sol.
1506
(20 mai 1506) Colomb décède à Valladolid vêtu des habits du tiers-ordre de Saint-François et il y est enseveli dans le couvent des franciscains.
1513
(25 septembre 1513) Vasco Nunez de Bolboa monté sur le mont Pirri sur l'isthme de Panama apperçoit une mer qu'il appelle Mer du Sud (qui sera plus tard océan Pacifique).
1518 Le baron de Léry entreprend de fonder un établissement en Acadie mais les vents contraires le font échouer.
1521 Joao Alvarez Fagundes explore les côtes de la Nouvelle-Écosse pour le compte du Portugal ; il tente d'établir une colonie sur l'île du Cap-Breton.
1524-1525 Financé par l'Espagne, Esteban Gomez longe les côtes américaines de la Floride jusqu'aux Grands Bancs de Terre-Neuve, en particulier à partir de la rivière Penobscot jusqu'au détroit de Canso.
1524 L'Italien Giovanni da Verrazzano, sur le navire La Dauphine, explore les côtes de l'Amérique du Nord (Carolines, New York, Rhode Island et l'Île du Cap-Breton) au nom de François 1, roi de France ; Verrazzno aurait donné à ce territoire le nom de Gallia Nova (Nouvelle-France) et en particulier celui d'Arcadia à l'île qui sera rebaptisée plus tard Cap-Breton.
1534
(20 avril) Jacques Cartier quitte Saint-Malo (France) sur 2 navires pour trouver un passage pour aller en Chine en passant par l'ouest.
(25 juin) Les navires de Jacques Cartier passent la nuit à l'île Brion, l'une des îles-de-la-Madeleine.
(Mai) Jacques Cartier atteint le détroit de Belle-Isle entre le Labrador et Terre-Neuve ; il baptise l'endroit «Terre de Caïn».
(30 juin-1 juillet) Jacques Cartier explore les rives de l'île Saint-Jean (Île-du-Prince-Edward).
(2 juillet) Jacques Cartier explore la rive de Miramichi, Nouveau-Brunswick. (4-12 juillet) Les deux navires de Cartier mouillent dans la baie de Port-Daniel (Gaspésie).
(14 juillet-25 juillet) Cartier reste dans la baie de Gaspé.
(24 juillet) Jacques Cartier débarque et prend possession du pays (Canada) au nom du roi de France.
1535
(15 juillet) Jacques Cartier entreprend son deuxième voyage au Canada avec 3 vaisseaux (la Grande Hermine jaugeant 120 tonneaux, la Petite Hermine jeaugeant 60 tonneaux et l'Hémérillon jaugeant 40 tonneaux).
1536
(3 mai) Cartier fait ériger une croix à Stadaconna au confluent de la rivière Sainte-Croix (aujourd'hui Saint-Charles) et du fleuve Saint-Laurent, puis il part pour la France avec le chef Donnacona, les deux fils de ce dernier et 7 autres amérindiens comme prisonniers ; il arrive à Saint-Malo le 16 juillet après avoir longé la côte sud-est de Terre-Neuve et les îles Saint-Pierre et Miquelon.
1572
Massacre de la Saint-Barthélemy exécuté contre les protestants en France.
1583
Humphrey Gilbert prend possession de Newfoundland au nom du roi d'Angleterre.
1598
L'Édit de Nantes reconnaît aux protestants la liberté de conscience et l'égalité civile tout en limitant l'exercice de leur culte à des lieux précis. Le marquis de La Roche, nanti par le roi Henri IV du droit exclusif de commercer et d'autoriser à commercer sur la côte Atlantique, laisse provisoirement un certain nombre de repris de justice sur l'île de Sable (Nouvelle-Écosse) ; La Roche part à la recherche d'un endroit plus propice sur la terre ferme, mais une forte tempête le ramène sur la côte de France ; en 1603, il ne restait plus que 11 des personnes laissées sur l'île de Sable, et elles furent rapatriées en France.
1602
Fondation de la compagnie de la Nouvelle-France par Aymard de Chaste qui confie à Samuel de Champlain une expédition en Nouvelle-France.
1603
(8 novembre) Le roi de France, Henri IV, concède à la Compagnie de la Nouvelle-France, pour une période de 10 ans, le droit exclusif de faire la traite sur les côtes du territoire situé entre le 40e et le 46e degré de latitude à la condition d'y amener chaque année 60 colons et à gagner les Indiens à la foi chrétienne ; on commence à utiliser l'expression Nouvelle-France pour désigner ce territoire. Aymard de Chaste étant décédé, c'est Pierre Du Gua de Monts qui dirige la Compagnie de la Nouvelle-France ; le roi le nomme lieutenant-général des côtes, terres, confins de l'Arcadie, du Canada et autres lieux en Nouvelle-France
1604
Pierre Du Gua de Monts obtient le droit de pêche exclusif sur la côte septentrionales de l'Amérique du Nord.
(7 avril) Sous le commandement de Dupont-Gravé et accompagné de Jean de Biencourt de Poutrincourt et de Pierre Du Gua de Monts voyageant à bord de 2 bateaux jaugeant respectivement 150 et 120 tonneaux et transportant 120 artisans catholiques et protestants, Champlain entreprend un deuxième voyage au cours duquel il explore l' Acadie et le littoral de la New England ; Pierre Du Gua de Monts débarque ses artisans sur l'île Sainte-Croix (Dochet) à l'embouchure de la rivière Sainte-Croix (Acadie), dans la Baie Française (Baie de Fundy) et y fait construire un fort, un magasin, des habitations, un four et un moulin à bras. Voir Acadie (région canadienne). Histoire.
1606
(10 avril) Le roi d'Angleterre James 1st octroie par lettres patentes à The First Virginia Charter le pouvoir d'établir des colonies et de commercer sur une vaste partie du continent américain du cap Fear à la baie Passamaquoddy ; ce territoire est divisé en deux parties : la New England (entre le 41e et le 45e degré de latitude) octroyée à la Company of Plymouth, et Virginia (entre le 34e et le 38e degré de latitude) octroyée à la Company of London ou Virginia ; la partie située entre le 38e et le 41e degré de latitude étant octroyé conjointement aux deux compagnies.
1620
Des puritains anglais (79 hommes et 23 femmes) qui s'étaient réfugiés en Pays-Bas 14 ans auparavant pour échapper à la persécution subie dans le royaume débarquent en Nouvelle-Angleterre à un endroit qu'ils appelleront New Plymouth ; ayant reçu la permission royale de s'établir en toute liberté en Amérique, ils avaient quitté Londres (Angleterre) à bord du Mayflower le 6 septembre précédent. La Company of Plymouth est reconstituée sous le nom de Council of New England et le territoire situé entre le 40e et le 48e degrés de latitude nord lui est concédé.
1621
(10 septembre) Le roi James the Ist d'Angleterre concède l'Acadie et les îles voisines, de l'entrée de la rivière Sainte-Croix jusqu'au fleuve Saint-Laurent, sous le nom de Nova Scotia-NS au poète écossais William Alexander ; ce territoire de colonisation comprenait ce qui est aujourd'hui la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Edward, l'est du Québec et le nord du Maine ; Alexander rêvait d'y établir une colonie formée d'Écossais et de concurrencer les colonies française de Québec et anglaises de Virginia, Newfoundland et New England.
1627
(29 avril) Le cardinal Richelieu, devenu premier ministre de France, fonde la Compagnie des Cent associés.
1629 (22 juillet) Les frères Kirke obligent Champlain à céder la colonie aux Anglais.
1632-1672
Parution des Relations des jésuites qui racontent la vie quotidienne en Nouvelle-France.
1632
(29 mars) Signature par la France et l'Angleterre du Traité de Saint-Germain-en-Laye ; par ce traité, l'Angleterre renonce à tous ses droits sur les territoires qui composaient le Canada et l'Acadie et qui avait été concédé à William Alexander en 1621 ; la plupart des colons écossais de Port-Royal (Scotch Fort) quittent les lieux.
(10 mai) Isaac de Razilly est nommé gouverneur (lieutenant-général) de l'Acadie.
(19 mai) La Compagnie des Cent associés concède à Isaac de Razilly l'île Sainte-Croix et le pays avoisinant (12 lieues de front sur 20 lieues de profondeur) ; Razilly améne des colons français en Acadie (d'abord les Aucoin, Dugas, Gaudet, Landry, ensuite les Cormier, Gallant, Leblanc, Légère, Saunier, puis les Arsenault, Boudreau, Comeau, Robichaud, Thériault et Thibodeau). (14 juin) Le roi d'Angleterre Charles the 1st déclare au Conseil privé d'Écosse que par le Traité de Saint-Germain-en-Laye, il n'a aucunement l'intention de renoncer à la Nove Scotia.
(13 juillet) La France récupère le Canada (Québec) et l' Acadie (Port-Royal).
1636 Les premières familles venues de France s'établissent à Port-Royal.
1642 Paul Chomedey de Maisonneuve fonde Ville-Marie.
1663 La Compagnie de la Nouvelle-France cède la gestion de la Nouvelle-France au roi Louis XIV.
(22 septembre) Arrivée du navire L'Aigle-d'or en provenance de La Rochelle, France, avec à son bord 225 passagers dont 36 Filles du Roy.
1667 L'Acadie est rétrocédée à la France par le Traité de Breda.
1669 Fondation de la première école d'arts et métiers à Saint-Joachim par Mgr François de Laval de Montmorency.
Les intempéries causent de sérieux dégâts dans la Basse-Ville de Québec.
1670
(2 mai) Création d'une société par une charte du roi d'Angleterre à l'instigation de deux explorateurs français, Médard Chouart Des Groseilliers et Pierre-Esprit Radisson qui, suite au refus du roi de France, avaient convaincu le prince Rupert de son opportunité ; la charte, accordée sous le nom de Governor and Adventurers Trading Into Hudson's Bay, octroie à la compagnie les droits exclusifs du commerce sur les terres traversées par les rivières qui se jettent dans la baie de Hudson ; le territoire ainsi décrit est baptisé Rupert Land ; C'est la Hudson's Bay Company dont le siège social est à Londres (Angleterre).
1670
Établissement de premières familles d'origine européennes à Beaubassin, Acadie.
1671
Premier recensement officiel en Acadie ; la population de l'Acadie (Port-Royal, Cap-de-Sables et Cap-Nègre) est d'environ 392 habitants.
1672
L'Angleterre impose à ses colonies d'Amérique un impôt sur les marchandises qui ne sont pas exportées directement en Angleterre.
1682
Des colons quakers dirigés par William Penn fondent une colonie en Amérique ; cette colonie deviendra la Pennsylvania.
1686
La population de la Nouvelle-France est de 10 725 habitants dont 895 en Acadie.
Le gouvernement royal (un gouverneur et un conseil nommé par lui) est imposé au Massachusetts.
1687 (13 juin) Le gouverneur Denonville part à la chasse aux Iroquois (Tsonnontouans ou Sénécas) avec une armée de 832 hommes des troupes de la Marine, 900 hommes de milice et 400 Amérindiens.
(14 juillet 1687) Les troupes de Denonville s'empare du village sénéca de Ganondagan dont ils incendient les habitations. Denonville réunit les Iroquois prisonniers au fort Frontenac (Kingston, ontario), puis les déporte en France pour ramer les galères de la Couronne.
1689
Les colons du Massachusetts s'insurgent à Boston contre le régime de gouvernement imposé par l'Angleterre en 1686.
(21 février 1689) Oliver Cromwell, prince calviniste d'Orange, remplace le roi catholique James II d'Angleterre et devient roi sous le nom de Guillaume III.
(17 mai 1689) Guillaume III, prince d'Orange, roi d'Angleterre, déclare la guerre à la France.
(25 juin 1689) La France déclare la guerre à l'Angleterre ; c'est le début de la Guerre de la Ligue d'Augsbourg qui oppose la France à l'Allemagne, l'Angleterre, la Bavière, les Pays-Bas, l'Espagne, l'Italie, la Savoie, la Suède.
(5 août 1689) Environ 1 500 guerriers iroquois tombent à l'improviste sur le village de Lachine ; 56 des 77 maisons sont incendiées ; 85 personnes sont capturées dont la moitié seront suppliciés.
1690
Henry Kelsey, employé de la Hudson's Bay Company-HBC remonte la rivière Saskatchewan jusqu'à Prince Albert. La population des colonies anglaises d'Amérique est de 250 000 habitants, celle de la Nouvelle-France et de l'Acadie, 12 000.
(Janvier 1690) En représailles contre les Anglais qu'ils croient responsables du massacre de Lachine par les Iroquois, 3 expéditions françaises détruisent 3 villages de New England : Schenectady (New York), Salmon Falls (New Hampshire) et Casco près de Portland (Maine).
(11 mai 1690) L'amiral anglais Phips s'empare de Port-Royal et reprend l'Acadie et Terre-Neuve aux Français.
(18 octobre 1690) Attaque de la ville de Québec par la flotte de l'amiral anglais Phips (34 voiles et 2 700 hommes) ; les Anglais sont repoussés et repartent vers Boston.
1696
(Été 1696) Pierre LeMoyne d' Iberville s'empare du fort Pemaquid (Maine) et détruit 36 postes anglais de Newfoundland, tue 200 personnes et prend 700 prisonniers.
1697
Les Anglais prennent Beaubassin (Acadie).
(20 septembre 1697) Signature du Traité de Ryswick qui met fin à la Guerre de la Ligue d'Augsbourg et remet les belligérants dans le statu quo ante bellum ; la France conserve la baie de Hudson, récupère Port-Royal, mais rétrocède le fort Pemquid (Maine) et tous les postes de Newfoundland, sauf celui de Plaisance
1701
(4 août 1701) Signature de la Grande Paix de Montréal par le gouverneur Louis-Hector de Callière et les chefs amérindiens dont Kondiaronk, le chef des Hurons Wyendots.
1702
Le gouvernement royal est établi au New Jersey.
1713
La population de la Nouvelle-France est de 18 479 habitants.
(16 avril 1713) Signature du Traité d'Utrecht qui met fin à la guerre de Succession d'Espagne et par lequel la France abandonne Terre-Neuve, sur laquelle elle conserve les droits de pêche sur sa côte nord du cap Bonavista à Pointe Riche, l'Acadie (moins l'île Saint-Jean, l'île Royale (ou du Cap-Breton), et l'embouchure du Mississipi dans le golfe du Mexique) et le bassin de la baie de Hudson à la Grande-Bretagne qui obtient également un protectorat sur les Iroquois ; l'Acadie qui devient Nova Scotia-NS, et Terre-Neuve qui devient Newfoundland, passent sous souveraîneté britannique ; Port-Royal devient capitale de Nouvelle-Écosse et est rebaptisé Annapolis Royal. Les Acadiens sont autorisés à émigrés vers la France, la Nouvelle-France, l'île Royale (île du Cap-Breton) ou l'île Saint-Jean (Île-du-Prince-Edward). La France reconnaît la souveraineté de l'Angleterre sur les côtes de la baie de Hudson et de la baie James.
1717
Pour protéger les intérêts de la France dans le golfe du Saint-Laurent, les Français entreprennent de construire une base navale fortifièe à Louisbourg sur l'île Royale (Cap Breton).
(12 janvier 1717) La France établit dans chacune de ses colonies un siège de l'amirauté qui a compétence en matières judiciaires (maritime) et administrative (permission de partir aux navires).
1718
(Février 1718) Jean-Baptiste LeMoyne de Bienville fonde la ville de Nouvelle-Orléans (Louisiane).
1719
(9 janvier 1719) Le régent de France déclare la guerre à l'Espagne.
1720
La Louisiane est partagée en 9 quartiers : Nouvelle-Orléans, Biloxi, Mobile, Illinois, Natchez, Arkansas, Yazous, Alibamons, Natchitoches. Le gouverneur de New York, Burnet, interdit tout trafic avec les Canadiens pendant une période de 3 ans. La population de Newfoundland est de 2 300 habitants.
1721
La population de la Nouvelle-France est de 24 951 habitants dont 7 000 à Québec et 3 000 à Ville-Marie (Montréal).
1722
(12 septembre 1722) La Biloxie et la Nouvelle-Orléans sont presque ruinées par un ouragan.
1723
(24 mars 1723) La Compagnie des Indes recouvre la Louisiane.
1725
(27-28 août 1725) Le Chameau, un bâtiment du roi de France, s'abîme sur les récifs de l'île du Cap-Breton avec à son bord 316 personnes ; il n'y a aucun survivant.
1727
(Octobre 1727) L'interdiction du gouverneur de New York décrétée en 1720 et interdisant le commerce avec les Canadiens est prolongée indéfiniment. Le roi de France interdit à ses colonies le commerce avec les Anglais.
1728
Le gouvernement royal est établi dans la South Carolina du Sud et dans la North Carolina. Vitus Bering, un navigateur danois longe les côtes de la Sibérie jusqu'au détroit qui porte aujourd'hui son nom.
1729
La capitale de Terre-Neuve est établie formellement à St. John, sur la côte est de l'île.
Vers 1730
Le cheval importé par les Espagnols au Mexique atteint le Nord-Ouest canadien ; il deviendra chez les Amérindiens une base de différentiation les uns par rapport aux autres, le plus riche possédant plus de chevaux.
1730
Pierre Gauthier de Varennes et de la Vérendrye trafiquant de fourrures et explorateur établit des postes sur le Lac des Bois et autour des lacs Winnipeg et Winipegosis. poste sur le lac Winnipeg
1741
Vitus Bering atteint l'Amérique et explore la partie sud de l'Alaska ; décède en mer, mais ses survivants ramènent 900 peaux de loutres de mer qu'ils vendent aux Chinois ; la Russie réclame la souveraineté sur l'Alaska.
1742
Début de la Guerre de succession d'Autriche.
1744
La population de la Nouvelle-France est de 50 000 habitants.
(15 mars 1744) Louis XV, roi de France, déclare la guerre à l'Angleterre.
(9 avril 1744) George II, roi d'Angleterre, déclare la guerre à la France.
1745
Des volontaires (4 000) venus de New England envahissent Louisbourg dans l'île Royale (Cap-Breton).
1745
(9 janvier 1745) Le gouverneur du Massachusetts, William Shirley, convainc la législature de l'État de lever une armée pour aller prendre Louisbourg ; en peu de temps, 4 460 volontaires du Massachusetts, du Connecticut, du New Hampshire et du Rhode-Island sont réunis et, sous les ordres du négociant William Pepperell, s'embarquent le 24 mars suivant sur treize navires de guerre et 90 transports et se dirigent vers Louisbourg ; les glaces les empêchèrent de débarquer pendant 3 semaines.
(16 juin 1745) Les Français de Louisbourg capitulent et le port tombe aux mains des Anglo-américains ; tous les habitants français de l'île du Cap-Breton et les soldats de la garnison de Louisbourg sont déportés à Brest en France.
(28 novembre 1745) Le fort Saratoga est pris et détruit par les Canadiens.
1746
(Août 1746) Le fort Massachusetts se rend à Pierre Rigaud de Vaudreuil.
1747
(Janvier 1747) Les Canadiens s'emparent de Grand-Pré défendu par les Anglo-américains dirigés par le colonel Noble.
(Juin 1747) Le fort Clinton est pris par Saint-Luc de La Corne.
(Octobre 1747) Le fort Bridgeman sur la rivière Connecticutt est brûlé par Chaussegros de Léry.
1748
(18 octobre 1748) Signature du Traité d'Aix-la-Chapelle qui met fin à la guerre de succession d'Autriche ; Louisbourg et l'île du Cap-Breton reviennent à la France alors que Madras est concédée à l'Angleterre avec d'autres conquêtes françaises aux Pays-Bas. Au cours de la guerre, les Acadiens, qui se considèrent d'abord Acadiens, sont demeurés neutres s'attirant les foudres des Français qui les considérèrent comme des alliés infidèles et celles des Anglais qui les considérèrent comme des citoyens insatisfaisants.
1749
Deux régiments et 2 050 colons anglais débarquent dans la baie de Chebouctou (Halifax) et y construisent une forteresse ; l'endroit sera nommé Halifax en l'honneur de George Dunk comte de Halifax, lord du Commerce et des Plantations, l'un des responsable de l'administartion des colonies britanniques de l'Amérique du Nord).
Le gouverneur Cornwallis ordonne que les Acadiens prêtent un serment d'allégeance au roi d'Angleterre, cette fois sans condition ; ceux qui refusaient devaient quitter la Nouvelle-Écosse.
(29 juillet 1749) Céloron de Blainville prend officiellement possession de la vallée de l'Ohio au nom du roi de France.
(Septembre 1749) Les Micmacs, qui n'acceptent pas la fondation de Halifax, déclarent la guerre aux Anglais.
1750-1751
Les Anglais amènent environ 1 500 Allemands de religion protestante qui s'établissent à Lunenburg (Nouvelle-Écosse).
1750 La population de l'île Royale (Cap-Breton) est d'environ 5 000 habitants. Épidémie de typhus dans toute la Nouvelle-France.
1751 Les Français construisent le fort Beauséjour sur l'isthme de Chinectou et les Anglais le fort Edward en face l'un de l'autre. Le territoire de l'Alberta du Sud et du Montana du Nord est rempli de bisons et occupé par les Amérindiens Pieds-Noirs.
1753
Le chevalier de La Corne construit un fort près de la fourche des rivières Saskatchewan Nord et Saskatchewan Sud.
1754
La Hudson's Bay Company-HBC confie à Anthony Henday la mission de convaincre les Amérindiens de cesser leur commerce avec les Français et de descendre leurs fourrures vers la baie de Hudson ; dans le territoire qui est aujourd'hui l'Alberta, il rencontre les Peuples des Prairies, formés des tribus des Pieds-Noirs ou Archithinues, des Bloods et des Peigans. La population de l'Acadie est de 13 000 habitants. Le gouvernement royal est établi dans la Georgie. Le gouverneur Duquesne élève un fort au confluent des rivières Monongahéla et Alléghany aux fourches de la rivière Ohio qu'il nomme Fort Duquesne.
1755
(28 juin 1755) Charles Lawrence, gouverneur de la province Nova Scotia-NS ordonne la destruction du fort Beauséjour et la déportation de quiconque ne prêtera pas allégeance formelle aux dirigeants anglais de la colonie ; dans un premier temps, les Acadiens mâles des environs âgés de plus de 10 ans furent réunis, puis mis sur des bateaux et envoyés dans d'autres colonies britanniques ; les terres fertiles furent données à des planters venus d'Angleterre.
1760
Voir Québec (province). Histoire (1760 - 1840).
1763
(10 février 1763) Le Traité de Paris reconnaît formellement que les environs des Grands-Lacs appartiennent aux Amérindiens qui doivent les remettre à la Couronne britannique avant que des colons puissent s'y installer.
1767
L'Espagne établit un port de mer à San Blas sur la côte ouest du Mexique, à San Diego, Monterey et San Francisco.
1778
(Printemps 1778) Le capitaine James Cook séjourne à Nootka Sound et réclame le territoire de la côte du Pacifique au nom de l'Angleterre.
1778-1784
Le gouverneur Haldimand achète des terres des Mississaugas (Anishinabeg) situées au bord du lac Ontario et le long de la rivière Niagara, de Hamilton à Toronto pour les céder aux Loyalistes qui fuient les États-Unis.
Au cours de cette période, environ 4 000 Loyalistes sans ressources s'établissent du Saint-Laurent à la Bay of Quinte ; Haldimand leur fournit des provisions, de l'habillement, des outils, des semences et des abris ; chacun des chefs de famille recevait 40 hectares plus 20 hectares pour chacun des membres de sa famille, les sous-officiers 80 hectares, les officiers de campagne, 400 hectares, les capitaines, 280 hectares et les militaires subalternes, 200 hectares.
1779
Fondation de la North West Company-NWC par des marchands écossais et américains de Montréal qui contestent le monopole de la Hudson's Bay Company-HBC.
(Janvier 1779) Le capitaine Cook est assassiné à Hawaii.
1783
(3 septembre 1783) Signature du Traité de Versailles en vertu duquel l'Angleterre reconnaît les États-Unis et leur cède tout le territoire situé au sud des Grands Lacs ; ce traité fixe les frontières de ceux-ci avec la Province of Quebec et accorde le droit de pêche aux Américains dans les eaux intérieures des colonies britanniques ; l'Angleterre perd la plupart de ses grandes possessions en Amérique et gagne celles de la France.
1784
Les Russes établissent un poste sur l'île Kodiak dans le golfe d'Alaska.
Le gouvernement de la Grande-Bretagne détache le territoire de la colonie du Nouveau-Brunswick sur la rive nord de la baie de Fundy pour en faire une province destinée àrecevoir les loyalistes qui veulent quitter les États-Unis ; il nomme le colonel Thomas Carleton comme son premier gouverneur qui s'établit à une centaine de km au nord de l'embouchure de la rivière St. John à un endroit qu'il nomme Frederickton en l'honneur du prince Frederick, le second fils du roi George III.
L'île du Cap-Breton devient une colonie indépendante de la Nova Scotia-NS. Des loyalistes fuient les états de New York, de New Jersey, de la New England et d'autres états du Sud et s'établissent en Nouvelle-Écosse (29 000) et à l'île Saint-Jean (500). Les catholiques de Newfoundland obtiennent le droit de pratiquer librement leur religion.
1786
Les nouveaux colons font leur première récolte.
1787
La sécheresse afflige le haut du Saint-Laurent.
1788
La sécheresse afflige le haut Niagara. Le siège du gouvernement du Nouveau-Brunswick est officiellement installé à Frederickton.
1789
Les Espagnols réclament la souveraineté sur la côte du Pacifique, établissent une colonie à Nootka Sound et y maintiennent une garnison de 200 à 250 hommes ; c'est la Nootka Sound Controversy entre l'Angleterre et l'Espagne. Alexander Mackenzie descend la rivière Mackenzie.
1790-1820
Les épidémies de vérole, de tuberculose et de rougeole disséminent les 2/3 des Mississaugas (Anishinabeg) sur l'extrémité ouest du lac Ontario où il n'en reste plus que 200 en 1820.
1791
L'Acte constitutionnel de 1791 divise la colonie en deux provinces, le Haut-Canada et le Bas-Canada, institue la tenure des terres en francs et communs soccages (freehold tenure) partout dans le Haut-Canada et, dans le Bas-Canada, au-delà des seigneuries déjà concédées. Un septième des terres du Haut-Canada sont réservées au «Support and Maintenance of a Protestant Clergy» et un septième était réservé au Gouvernement. Le gouvernement du Haut-Canada est assumé par un lieutenant-gouverneur assisté par un conseil exécutif et d'un conseil législatif dont les membres sont nommés par le lieutenant-gouverneur
1792-1794
L'Angleterre envoie une expédition sous le commandement du navigateur George Vancouver qui cartographie la côte du Pacifique de l'Oregon à l'Alaska.
1792
Institution de la Cour suprême de Newfoundland.
1793
Alexander Mackenzie de la North West Company descend la rivière, nommée plus tard Fraser, puis la rivière Bella Coola jusqu'à l'océan Pacifique.
Le gouverneur Simcoe du Haut-Canada ordonne l'aménagement d'un chemin militaire de Burlington Bay à la rivière Thames (Dundas Street).
Le Haut-Canada abolit l'esclavage.
1794
(Novembre 1794) Signature du Jay's Treaty entre les États-Unis et la Grande Bretagne qui reconnaît la souveraineté des États-Unis sur le territoire situé au-delà des rives sud des Grands Lacs.
1795
L'Espagne qui a besoin de l'Angleterre dans sa lutte contre la France, accepte de partager avec les Britanniques les ports et les ressources situés sur la côte nord-ouest du Pacifique.
1796
Le gouverneur Simcoe du Haut-Canada ordonne l'aménagement d'un chemin militaire entre York (Toronto) et Lake Simcoe (Yonge Street).
1798
Les ministres luthériens, calvinistes ou de l'Église d'Écosse en Haut-Canada sont autorisés à célébrer des mariages ; jusque-là, ce privilège était réservé aux ministres anglicans.
1805-1818
Le Gouvernement du Haut-Canada complète l'acquisition des terres des Amérindiens entre Toronto et la tête du lac Ontario.
1808
Simon Fraser de la North West Company descend la rivière à qui il donne son nom.
1811
Une expédition envoyée par la John Jacob' Astor's Pacific Fur Company s'installe sur les bords de la rivière Columbia à un endroit qu'elle appelle Fort-Astoria. Les Métis établissent une colonie agricole à la Rivière Rouge. Lord Douglas, the Fifth Earl of Selkirk, obtient 300 000 km2 au confluent des rivières Rouge et Assiniboine et y fonde une colonie agricole (Winnipeg) ; il nomme Miles Macdonell gouverneur de sa colonie.
(Août) Les 18 premiers colons s'établissent sur la concession de Selkirk.
(Octobre) 120 autres colons s'établissent sur la concession de Selkirk.
1812
La population du Haut-Canada est de 75 000 habitants. Napoléon interdit les biens anglais en Europe de l'ouest à l'exception du Portugal ; en représailles, l'Angleterre entreprend le blocus de la France, interdisant ainsi aux Américains de commercer avec la France.
(18 juin 1812) Les États-Unis déclarent la guerre à l'Angleterre.
Le major général Isaac Brock, commandant des forces
britanniques en Amérique dans le Haut-Canada capture le fort de Détroit.
(Octobre 1812) Les forces états-uniennes envahissent le Haut-Canada sur la frontière de Niagara et sont repoussées ; Brock est tué a Queenston Heights.
1813
(27 avril 1813) les États-Uniens traversent le lac Ontario et s'emparent de York (Toronto) qu'ils incendient.
(Mai 1813) Les États-Uniens envahissent la péninsule du Niagara.
Ayant entendu des États-Uniens parler d'une attaque contre Stoney Creek, Laura Secord, fille de loyalistes, marche 35 km à travers les lignes ennemies, de Queenston à Beaver Dam pour avertir les Anglais.
(Juin 1813) Grâce à cet avertissement, les troupes régulières anglaises délogent les États-Uniens de Stoney Creek et libèrent le Haut-Canada ; les Anglais aidés des Mohawks venus de Montréal gagnent la bataille de Beaverdams, font 600 prisonniers et forcent les États-Uniens à abandonner la péninsule du Niagara.
Les Anglais perdent une bataille navale sur le lac Érié qui devient partie des États-Unis.
(10 septembre 1813) Les États-uniens défont la British Royal Navy dans une intense bataille près de Put-in-Bay, Ohio.
(5 octobre 1813) Tecumseh, e chef amérindien shawnee est tué à Moraviantown que les Anglais abandonnent aux États-Uniens.
(11 novembre 1813) Les Britanniques défont les États-Uniens à la bataille de Crysler's Frarm, s'assurant ainsi le contrôle des communications et du transport le long du Saint-Laurent entre le Haut-Canada et le Bas-Canada.
(Décembre 1813) Les forces britanniques aidées de leurs alliés canadiens et amérindiens terminent leur reconquête de la péninsule du Niagara en capturant le fort Niagara.
1814
(Janvier 1814) Miles Macdonnell impose un embargo sur l'exportation de pemmican de la Rivière Rouge ; ce geste est interprété comme une attaque de la Hudson's Bay Company-HBC contre la North West Company.
(Juillet 1814) Les Anglais repoussent la dernière attaque des Américains à Lundy's Lane sur la péninsule du Niagara.
4 août 1814) La Grande-Bretagne entre en guerre contre l'Allemagne.
(6 août 1814) Le gouvernement canadien ordonne la formation d'un contingent de volontaires.
(18 août 1814) Le Parlement du Canada adopte la Loi des mesures de guerre, approuve les mesures prises par le gouvernement et décide de participer à la défense de l'Empire britannique.
(11 septembre 1814) Sir George Prevost, l'officier le plus haut-gradé en Amérique du Nord Britannique conduit une vaine attaque de Plattsburg, New York
(24 décembre 1814) Conclusion du Traité de Gand qui met fin à la Guerre anglo-états-unienne en remettant les belligérants dans l'état où ils étaient avant la déclaration de guerre et en soumettant la question des frontières entre le Canada et les États-Unis à des commissaires nommés par les deux parties. Le rêve de Tecumseh d'avoir une état des premières nations s'évanouit.
1815
Les 2/3 des colons de Selkirk acceptent l'offre de la North West Company d'aller s'établir dans le Haut-Canada. La population du Haut-Canada est constituée de 10 blancs pour 1 amérindien. Érection canonique du vicariat apostolique de Halifax (péninsule de Nouvelle-Écosse) et nomination de Mgr Edmind Burke comme titulaire du vicariat.
1816
La North West Company-NWC nomme le métis Cuthbert Grant capitaine général et 3 autres métis comme capitaines chargés d'expulser les colons de Selkirk. Lors de la Bataille des Sept-Chênes, le gouverneur Semple et 20 de ses hommes sont tués par les Métis qui ne perdent qu'un homme ; cette victoire établit les Métis comme nation ; les Métis, qui sont surnommés les Bois-Brûlés à cause de la couleur foncée de leur peau, se déclarent les vrais propriétaires de la rivière Rouge.
1818
L'Angleterre et les États-Unis occupent conjointement le territoire entre l'Alaska russe et la California espagnole. Arrivée des premiers missionnaires francophones à la rivière Rouge.
1818-1819
Invasion de sauterelles qui ravage les récoltes.
1819
Fondation de la Bank of Upper Canada dont 9 des 15 administrateurs sont membres du Conseil exécutif ou du Conseil législatif du Haut-Canada ; le siège social de cette banque est situé à York et le Gouvernement du Haut-Canada en possède le quart des actions émises. Érection canonique des diocèses de Charlottetown (Île-du-Prince-Edward, Cape Breton et Nouveau-Brunswick) et de Kingston (Haut-Canada) par détachement du diocèse de Québec.
1820
2 000 immigrants écossais s'établissent dans la région du sud d'Ottawa avec l'aide du Gouvernement anglais. 3 000 immigrants irlandais s'établissent dans la région de Peterborough avec l'aide du Gouvernement anglais. La population de York (Toronto) est de 1 200 habitants.
1821
Le décès de Lord Selkirk facilite la décision du Gouvernement britannique de fusionner la North West Company avec la Hudson's Bay Company-HBC sous le nom de cette dernière ; la compagnie sera dirigée par l'Écossais George Simpson, qui sera gouverneur du territoire situé entre la baie de Hudson, l'océan Arctique et l'océan Pacifique ; a nouvelle entité commence à exploiter les fourrures de la North West Coast et établit un poste à Fort Vancouver, à environ 150 km en amont de l'embouchure de la rivière Columbia.
1824
Des Allemands de religion Amish viennent s'istaller dans le Haut-Canada.
1825
L'archidiacre de l'Église anglicane du Haut-Canada, John Strachan, prétend que le «Protestant Clergy» nommé dans l'acte constitutionnel de 1791 («un septième des terres du Haut-Canada est réservé au «Support and Maintenance of a Protestant Clergy») désigne le clergé de l'Église anglicane et que ni celui de l'Église d'Écosse (presbytériens), ou celui de l'Église méthodistes, n'en fait partie. La croissance de l'Église méthodiste dirigée par Egerton Ryerson dans le Haut-Canada entraîne une confrontation avec l'Église anglicane dirigée par John Strachan. Le canal de Lachine est ouvert à la circulation maritime. les Américains ouvrent le canal Érié à la circulation maritime entre New York et les Grands Lacs via la rivière Hudson et rendant plus économique de transporter des denrées des agglomérations des Grands Lacs vers l'Angleterre.
1826
La Canada Land Company commence à coloniser 500 000 hectares sur les bords du lac Huron et 500 000 hectares dans les régions de Guelph et Giderich. Le colonel Thomas Talbot obtient une concession de 2 000 hectares sur la partie sud du Haut-Canada au bord du lac Érié ; il obtient par la suite une augmentation de 80 hectares ajoutés à sa concession originale pour chaque colon qu'il installe sur des lots de 20 hectares chacun ; il réussit a installer environ 30 000 colons et à augmenter sa propriété à 8 000 hectares qu'il nomme St. Thomas. Les diligences font la navette entre York et Kingston (le voyage prend de 2 à 4 jour) et assurent la communication entre les agglomérations au nord de York. Un débordement de la rivière Rouge détruit la colonie.
1826-1832
Construction du canal Rideau entre Bytown (Ottawa) et Kingston sous la direction du colonel By. Le canal, d'une longueur d'au delà de 210 km et contenant 47 écluses de maçonnerie, est destiné à des fins d'approvisionnements militaires entre le haut Saint-Laurent et le lac Érié en cas d'invasion des Américains.
1827
La Hudson's Bay Company-HBC établit un poste fortifié près de l'embouchure de la rivière Fraser.
1828
Les ministres méthodistes, jusque-là considérés comme des Américains étrangers dans le Haut-Canada, forment une entité haut-canadienne distincte et obtiennent le droit de célébrer des mariages.
1828-1843
Des échauffourées éclatent sporadiquement entre les bucherons canadiens français et les bûcherons irlandais à Ottawa et dans la vallée de l' Outaouais ; les premiers accusent les premiers de leur voler leur travail en acceptant des salaires moindres.
1829
William Hamilton Merritt achève la construction du canal Welland qui réunit le lac Ontario au lac Érié en évitant les chutes Niagara et rendant le parcours Grands-Lacs-Saint-Laurent concurrentiel avec le parcours Grands-Lacs-New York via le canal Érié.
1830
La population de New York est de 250 000 habitants ce qui est semblable à celle de tout le Haut-Canada.
1831
La Hudson's Bay Company-HBC établit un poste fortifié près de la frontière du territoire Russe.
1832
(Juin à septembre) Épidémie de choléra dans le Haut-Canada ; 550 décès dont 273 à York (Toronto).
1834
La population de York est de plus de 9 000 habitants. L'agglomération de York adopte le nom de Toronto.
1835
William Lyon Mackenzie, membre de l'Assemblée et maire de York, présente le Seventh Report on Grievances ; ce rapport s'attaque au système de gouvernement colonial et demande un Conseil législatif électif, un conseil exécutif responsable devant l'Assemblée législative et l'encadrement du pouvoir de nomination du lieutenant-gouverneur du Haut-Canada.
1836
John Colborne est remplacé comme lieutenant-gouverneur par Francis Bond Head qui nomme les Réformistes Robert Baldwin et John Rolph au Conseil exécutif. Les Tories emportent les élections générales sur les Réformistes du Haut-Canada.
Les Réformistes sont convaincus de l'impossibilité d'un équitable processus électoral et d'une réforme paisible des institutions.
1837-1838
Le petite vérole décime les Indiens des Plaines. ; les Assiniboines et les Pieds-Noirs perdent les 2/3 de leurs populations. La Hudson's Bay Company-HBC vaccine les Cris demeurant dans les environs de ses postes de traite.
1837
(5 décembre) William Lyon Mackenzie dirige une infructueuse attaque contre York.
(7 décembre) 1 500 loyalistes battent les 500 à 600 rebelles à la taverne Montgomery ; c'est la fin de la rebellion de Mackenzie qui se sauve aux États-Unis pendant que plusieurs de ses disciples sont arrêtés.
(13 décembre) Le docteur Charles Duncombe dirige une émeute dans la partie ouest du Haut-Canada aux alentours de London ; ses 500 hommes affrontent les 500 hommes d'Allan McNab ; lorsqu'ils apprennent la défaite de Mackenzie, les hommes de Duncombe délaissent le groupe de rebelles et s'enfuient aux États-Unis.
1838
(Mai) Lord Durham arrive au Bas-Canada comme gouverneur général de toutes les colonies chargé de faire rapport sur la situation politique dans les deux Canadas.
(Novembre) La bataille du Moulin à vent (Windmill Battle), dernier épisode de la rébellion dans le Haut-Canada ; 200 rebelles s'enferment dans un moulin à vent près de Prescott, puis se rendent aux autorités après avoir vu 30 des leurs tués ; le gouvernement ordonne la pendaison de 11 rebelles et l'emprisonnement de plus de 1 000 hommes soupçonnés de trahison.
1839
(Juin) Publication du rapport de Lord Durham dans le journal The Times de Londres (Angleterre). Durham fait plusieurs recommandations dont les suivantes :

1. Établissement d'un gouvernement autonome pour s'occuper des affaires locales tout en conservant au gouvernement Anglais les affaires constitutionnelles, les relations extérieures, le commerce avec la Grande-Bretagne et les autres colonies britanniques, et l'octroi des terres publiques.
2. Obligation pour le gouverneur de choisir les membres de son Conseil exécutif parmi les membres du parti majoritaire à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU.
3. Union du Haut-Canada et du Bas-Canada pour améliorer le commerce au profit du Haut-Canada.
4. La dette encourue par le Haut-Canada pour construire les canaux qui mènent aux Grands-Lacs sera assumée par le Gouvernement de l'Union.
5. Assimilation des Canadiens français.
6. Choix de l'anglais comme seule langue officielle.
7. Choix de Kingston comme capitale du Canada-Uni.
8. Création d'une Chambre d'assemblée formée de 84 membres dont 41 du Haut-Canada et 41 du Bas-Canada.

1840
La population du Haut-Canada est d'environ 400 000 habitants. Lord Sydenham est chargé de mettre en vigueur les recommandations de Durham ; il décide que l'Église d'Angleterre et l'Église d'Écosse se partageront la moitié du produit des future ventes de terres de la réserve du clergé et que l'autre moitié sera partagée par les autres dénominations religieuses en proportion du nombre de leurs adhérants. La population de la colonie de la rivière Rouge est de 6 000 habitants dont la moitié sont fancophones et l'autre moitié anglophones. Les Soeurs grises s'établissent dans la colonie de la rivière Rouge.
1841
Union du Haut-Canada et du Bas-Canada pour former la Province du Canada.
1843
La Hudson's Bay Company-HBC établit un poste fortifié à l'extrémité sud de l'île de Vancouver qu'elle nomme Fort Victoria.Il y a 3 universités dans la province du Haut-Canada : King's College (anglican) à Toronto, Victoria College (méthodiste) à Cobourg, et Queen's College (presbytérien) à Kingston.
1846
Les États-Unis entrent en guerre contre le Mexique.
L'Angleterre et les États-Unis conviennent de prolonger leur frontière sur le 49e parrallèle des prairies jusqu'à l'Océan Pacifique, l'île de Vancouver étant incluse dans le territoire anglais.
1847
L'abolition par l'Angleterre des mesures protectionnistes applicables aux produits importés du Canada et la décision des États-Unis de permettre aux grains et autres produits de l'Ouest du Canada à destination de l'Europe et des produits en provenance de l'Europe de traverser les États-Unis sans avoir à payer de droits entraînent une profonde récession dans l'Est du Canada ; les actions des banques perdent 60 % de leur valeur et la valeur des immeubles est diminuée de 50 %.
1848 Une ruée vers l'or amène des colons à l'embouchure de la rivière Fraser.
(Avril 1848) Les équipages des navires Erebus et Terror quittent leur navire pour se rendre à pied au poste de la baie d'Hudson ; la plupart mourront gelés ; en 2017, l'anthropologue Anne Keenlyside de la Trent University analyse lee ADN des ossements des marins des deux navires et initie une recherche de parenté à partir des codes génétiques (ADN) elle espère identifier qui sont ceux qui sont morts lors de cette expédition dirigée par Franklin.
1849
Le King's College de Toronto devient laïc et adopte le nom de University of Toronto.
Les Métis brisent le monopole de la Hudson's Bay Company-HBC sur leur territoire de la Rivière-Rouge.
Un procès intenté par la Hudson's Bay Company-HBC contre Pierre-Guillaume Sayer pour avoir illégalement fait le trafic de fourrures se termine par un verdict de culpabilité, mais devant la force des Métis, le juge ne prononce pas de sentence à son endroit, reconnaissant ainsi la suprématie des Métis sur le territoire qui proclament «Vive la liberté, le commerce est libre». L'île de Vancouver est concédée à la Hudson's Bay Company-HBC avec mandat de faciliter l'établissement de colons et de protéger les droits des Amérindiens ; James Douglas est nommé gouverneur de cette nouvelle colonie.
(11 octobre) Le journal The Gazette publie le Montreal Annexation Manifesto qui prône la séparation amicale et pacifique du lien britannique et l'union sous des conditions équitables avec la grande confédération nord-américaine d'états souverains ; ce manifeste est signée par 325 personnes du monde des affaires et politiques anglophones et francophones tels John Molson, son fils George et son frère William, John Frothingham, Luther Holton, les Redpath, Workman, Lyman et Torrence, John Abbott, John Rose, John Ostell, Cornelius Krieghoff, Peter LeSueur, Antoine-Aimé Dorion, Clément-Charles Sabrevois de Bleury, des Papineau.
1851
John Strachan, évêque anglican de Toronto, fonde l'Anglican Trinity University. La population du Canada est de 1 842 265 habitants. Le Canada adopte la monnaie décimale en dollards et cents.
1851-1869
La colonie de Rivière-Rouge établit des relations commerciales avec St. Paul (Minnesota) ; le nombre de charriots qui voyagent entre les deux agglomérations passe de 100 à 2 500 ; la poste passe par St.Paul plutôt que par la York Factory de la baie de Hudson.
1852
La compétence de la Hudson's Bay Company-HBC est étendue pour comprendre les îles de la Reine-Charlotte. Un débordement de la rivière Rouge affecte la colonie. Fondation du St.Michael's College par les catholiques de Toronto.
1854
Signature du traité de réciprocité avec les États-Unis en vertu duquel, le Canada-Uni et les États-Unis s'accordent mutuellement pour 10 ans des droits de pêche au nord du 36e parallèle, des droits de navigation sur les eaux intérieures (lac Michigan et fleuve Saint-Laurent) et l'échange d'une grande variété de produits du sol ; ce traité entraînera une prospérité accrue au Canada et permettra que soit mise au rancart le projet de séparation d'annexion du Canada aux États-Unis prôné en 1849 par les hommes d'affaires.
1855
Le chemin de fer atteint St. Paul (Minnesota).
1856
Fondation de la Chambre d'assemblée de l'île de Vancouver Island.
1858
Plusieurs entreprises commerciales Américaines ouvrent des succursales à Victoria. Le Gouverneur de la colonie de Vancouver Island, James Douglas, réclame la souveraineté de l'Angleterre sur le territoire et les ressources de la partie ouest du Canada, adopte des règlements pour l'exploitation des mines, oblige les mineurs à détenir un permis et engage des constables pour faire observer la loi. Une colonie britannique est établie sur la côte ouest du Canada ; la reine Victoria la baptise British Columbia, nomme James Douglas comme son premier gouverneur et fixe la capitale à New Westminster.
(2 dernières semaines de mai) Début de la ruée vers l'or de la rivière Fraser ; environ 10 000 hommes affluent sur la rivière Fraser en canot, en radeaux et en voiliers.
(Vers la fin de l'année) 15 000 hommes de plus cherchent de l'or sur la rivière Fraser.
1859
Un bateau à vapeur fait la navette entre Rivière-Rouge et St. Paul, Minnesota, États-Unis.
1861
Importante découverte de gisements d'or à Richfield, Barkerville et Lightning. La population du Canada est de 2 507 657 habitants.
1861-1863
Construction du Cariboo Road (650 km) pour relier la côte aux centres miniers.
1862
Henry McKenney construit un magasin général à l'intersection de la piste des coureurs des bois qui longe la rivière Assiniboine avec celle de la piste qui longe la rivière Rouge.
Les Métis s'établissent à Saint-Albert à l'ouest d'Edmonton.
La tuberculose commence à atteindre les Amérindiens et les Métis.
1862-1864
Une épidémie de vérole frappe la Colombie-Britannique ; un tiers des Amérindiens décèdent au cours des deux années que dure l'épidémie.
1864-1865
Une épidémie de fièvre scarlatine tue plus de 1 000 Pieds-Noirs. La petite vérole tue plus de 3 500 Amérindiens et Métis.
1864
Le gouverneur de Vancouver Island et de British Columbia, James Douglas, est remplacé.
Le parlement de la Nouvelle-Écosse supprime l'enseignement du français dans les écoles publiques.
(14 juin) Le Gouvernement Macdonald-Taché est défait.
(30 juin) George Brown et ses Clear Grits acceptent de se joindre à John A. Macdonald et ses Conservateurs pour former la Grande Coalition politique de 1864.
1864 (durant l'été) Le SS Queen Victoria, un navire gouvernemental quitte le port de Québec en direction de Charlottetown ; George Brown, chef du Parti réformiste du Canada, John A. Macdonald, chef du Parti libéral-conservateur et George Étienne Cartier, chef du Parti bleu. sont à bord ; ils veuleent convaincre les politiciens des colonies indépendantes du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de L'Île-du-Prince-Edward d'abandonner leur projets de former une union maritime pour se joindre à la création d'une grande fédération
1864 (2 septembre) Conférence de Charlottetown.

Étaient présents

Canada-Uni-CU Brown, George
 Campbell, Alexander
 Cartier, George-Étienne
 Galt, Alexander Tiller
 Langevin, Hector-Louis
 Macdonald, John Alexander
 McGee, Thomas D'Arcy
Nouveau-BrunswickChandler, E.B.
 Gray, J.H.
 Johnson, J.M.
 Steeves, W.H.
 Tilley, Samuel
Nouvelle-ÉcosseArchibald, Adams G.
 Dickey, Robert Barry.
 Henry, W.A.
 McCully, Jonathan
 Tupper, Charles
Île-du-Prince-EdwardColes, George
 Gray, J.H.
 Macdonald, A.A.
 Palmer, Edward
 Pope, W.H.




1864 (10 octobre) Conférence de Québec ; les participants adoptent les 72 résolutions qui serviront de base à l'Acte de l'Amérique du Nord britannique.

Étaient présents

Canada-Uni-CU Brown, George
 Campbell, Alexander
 Cartier, George-Étienne
 Chapais, Jean-Charles
 Cockburn, James
 Galt, Alexander Tiller
 Langevin, Hector-Louis
 Macdonald, John Alexander
 McGee, Thomas D'Arcy
  Mowat, Oliver
 Taché, Étienne-Paschal
Nouveau-BrunswickChandler, E.B.
 Fisher, Charles
 Gray, J.H.
 Johnson, J.M.
 Mitchell, Peter
 Steeves, W.H.
 Tilley, Samuel
Nouvelle-ÉcosseArchibald, Adams G.
 Dickey, R.B.
 Henry, W.A.
 McCully, Jonathan
 Tupper, Charles
Île-du-Prince-EdwardColes, George
 Gray, J.H.
 Haviland, T.H.
 Macdonald, A.A.
 Palmer, Edward
 Pope, W.H.
 Whelan, Edward
Newfoundland-NfldCarter, F.B.T.
 Shea, Ambrose




1864
(19 octobre) Vingt-six sympathisants des États confédérés américains s'attaquent à St.Alban dans l'État du Vermont, volent 200 000$ dans 3 banques, puis se réfugient au Canada où ils sont appréhendés; le juge Charles-Joseph Coursol les libèrent et leur rend l'argent volé en vertu d'une technicalité invoquée durant leur procès ; les Américains sont en furie et le Gouvernement du Canada-Uni condamne officiellement la décision de Coursol.
1865
(Janvier) Le Gouvernement du Canada-Uni adopte la Alien Act qui prévoit l'extradition des étrangers impliqués dans des délits contre un pays ami.
(10 mars) Après 39 jours de débat, la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU adopte le projet de confédération canadienne par 91 voix contre 33 ; au Canada-Ouest, le vote fut de 54 à 8 ; dans le Canada-Est, le vote fut de 26 contre 22 ; Ottawa est choisie comme site de la capitale.
(30 juillet) Décès du premier ministre Étienne-Paschal Taché ; Narcisse-Fortunat Belleau forme un ministère avec John Alexander Macdonald.
1866
Le Parlement du Nouveau-Brunswick et celui de la Nouvelle-Écosse adoptent le projet de confédération du Canada. Union des colonies de Vancouver Island et British Columbia sous le nom de cette dernière ; le siège de la capitale est établi à New Westminster.
1866 (4 décembre-) Conférence de Londres (Angleterre).

Révision des Résolutions de Québec.

Étaient présents

Certains participants à la Conférence de Charlottetown (1 septembre 1864) et à la Conférence de Québec (10 octobre 1864) et

Canada-Uni-CUHowland, W.P.
Nouvelle-ÉcosseRitchie, J.W.
Nouveau-BrunswickWilmot, R.D.




1867
Les États-Unis achètent l'Alaska de la Russie.
La population du Canada est de 3 463 000 habitants.
(29 mars) Adoption de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique, une loi du Parlement britannique en vertu de laquelle les provinces d'Ontario (ancien Canada-Ouest), de Québec (ancien Canada-Est), de Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick sont créées et réunies en fédération ; sanctionnée par la reine Victoria le 24 mai 1867 pour entrer en vigueur le 1er juillet 1867 ; entre autres choses, cette loi :

1. établit le fédéralisme canadien en reconnaissant l'existence de deux niveaux de gouvernement: celui de la fédération et celui des provinces.

2. institue le gouvernement du Canada, qu'il compose de la reine (représentée par le gouverneur général), du Sénat dont les membres sont nommés par le gouverneur général en conseil et de la Chambre des communes dont les membres sont élus par les citoyens de chacune des circonscriptions électorales.
3. adopte le principe de la responsabilité ministérielle.
4. institue des gouvernements provinciaux qu'il compose de la reine (représentée par un lieutenant-gouverneur), d'une assemblée législative dont les membres sont élus et, dans certaines provinces dont le Québec, d'un conseil législatif dont les membres sont nommés par le lieutenant-gouverneur en conseil.
5. établit un système judiciaire canadien.

6. partage le pouvoir et les revenus entre la fédération et les provinces :

a) Article 91

Pouvoirs de la fédération :


1. Dette publique
2. Réglementation du trafic et du commerce
3. Prélèvement de deniers par tout mode ou système de taxation dont les taxes indirectes,
4. Emprunt de deniers sur le crédit public
5. Administration des postes
6. Recensement et statistique
7. Milice, service militaire, service naval et défense du pays
8. Fixation des traitements et des allocations des fonctionnaires, civils ou autres, du gouvernement du Canada, ainsi que les dispositions à prendre pour assurer le paiement
9. Balises, bouées, phares et l'île au Sable
10. Navigation
11. Quarantaine et établissement et entretien d'hôpitaux de marine
12. Pêcheries côtières et intérieures
13. Transport par eau entre une province et un pays britannique ou étranger, ou entre deux provinces
14. Numéraire et frappe de la monnaie,
15. Banques : constitution et émission de papier-monnaie
16. Caisses d'épargne

17. Poids et mesures



18. Lettres de change et billets à ordre
19. Intérêt de l'argent
20. Cours légal,
21. Faillite
22. Brevets d'invention
23. Droits d'auteur
24. Indiens et terres réservées aux Indiens
25. Naturalisation et aubains
26. Mariage et divorce
27. Droit criminel sauf la constitution des tribunaux de compétence criminelle, mais y compris la procédure en matière criminelle
28. Établissement, entretien et administration des pénitenciers
29. Tout pouvoir qui n'est pas explicitement réservé aux provinces


b) Article 92

Pouvoirs des provinces :

tout ce qui concerne l'organisation de la vie régionale ou assure la survivance d'une culture déterminée sans nuire aux intérêts nationaux tels
2. Taxe directe à des fins provinciales,
3. Emprunt des deniers à des fins provinciales sur le seiul crédit de la province
4. Création et exercice de fonctions provinciales, nomination et paiement des fonctionnaires provinciaux
5. Administration et vente des terres publiques appartenant à la province ainsi que du bois et des forêts qui y poussent
6. Établissement et entretien et administration des prisons publiques et des maissons de correction dans les limites et pour la population de la province
7 établissement, entretien et administration des hôpitaux, des asiles, des hospices et des refuges dans les limites et pour la population de la province, sauf les hôpitaux de la marine
8. Institutions municipales dans la province
9. Licences de boutiques, de débit de boissons, de tavernes, d'encanteurs et autres établies en vue de prélever des revenus pour des fins provinciales, locales et municipales
10. travaux et ouvrages d'une nature locale, autres que ceux qui sont énumérés dans les catégories suivantes :
a) les lignes de vapeurs ou autres navires, les chemins de fer, les canaux, les lignes de télégraphe et autres travaux et ouvrages reliant la province à une autre ou à d'autres provinces ou s'étendant au-delà de la frontière de la province
b) lignes de vapeurs entre la province et tout pays britannique ou étranger
c) Travaux qui bien qu'entièrement situés dans la province, seront avant ou après leur exécution, déclarés par le parlement du Canada profiter au Canada en général ou à deux ou plusieurs provinces.
11. Constitution des companies pour des objets provinciaux
12. Célébration des mariages dans la province
13. Propriété et droits civils
14. Administration de la justice dans la province, y compris la constitution, le coût et l'organisation des tribunaux provinciaux, de compétence civile et criminelle, ainsi que la procédure en matière civile devant ces tribunaux
15. Infliction de punitions par voie d'amendes, de peines ou d,emprisonnement en vue de faire respecter toute loi provinciale établie relativement à une matière rentrant dans une des catégories énumérées dans le présent article
16. De façon générale, toutes les matières qui, dans la province, sont d'une nature purement locale ou privée.

c) Article 93

La législature aura le droit exclusif de légiférer sur l'enseignement dans les limites et pour la population de la province, sous la réserve et en conformité des dispositions suivantes. :
1. Ses lois ne devront aucunement porter préjudice aux droits ou avantages que la loi, au moment de l'union, conférera à une classe particulière de personnes relativement aux écoles confessionnelles
2
. Tous les pouvoirs, tous les droits et tous les devoirs que la loi, au moment de l'union, confèrera ou imposera dans le Haut-Canada aux écoles séparées et aux administrateurs des sujets catholiques romains de la Reine seront et sont par la présente loi étendus aux écoles dissidentes des sujets protestants et des sujets catholiques romains de Sa Majesté dans la province de Québec

3. Quand, dans une province, un système d'écoles séparées ou dissidentes existera au moment de l'union,en vertu de la loi ou sera subséquemment établi par la législature, il y aura appel au gouverneur général en conseil de toute loi ou de toute décision d'une autorité provinciale qui portera atteinte à quelque droit ou quelque avantage de la minorité protestante ou catholique romaine de la Reine relativement à l'enseignement.

4. Si une législature néglige d'adopter une loi que le gouverneur général en conseil pourra, le cas échéant, juger nécessaire pour l'application des dispositions du présent article,, ou si l'autorité provinciale compétente néglige d'exécuter une décision que le gouverneur général aura rendue en conseil à la suite d'un appel interjeté en vertu du présent article, le parlement du Canada pourra, selon que les circonstances l'exigeront, adopter des lois remédiatrices propres à assurer l'exécution des dispositions du présent article ainsi que de toute décision que le gouverneur général aura rendue en conseil sous l'autorité du présent article.


1867 (Août et septembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 181

Parti conservateur101 députés
Parti libéral80 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti conservateur45 députés
Parti libéral20 députés




Le Parti conservateur est dirigé par John Alexander Macdonald qui devient premier ministre.

1868
Le siège de la capitale de British Columbia est transféré à Victoria, sur l'île de Vancouver.
1869
(26 mars) Soulèvement des Métis de la Rivière-Rouge dirigés par Louis Riel. Le Canada acquiert les Territoires du Nord-Ouest. Adoption de la Loi sur les brevets du Canada qui abroge toutes les lois provinciales sur le sujet. Les amérindiens John Anietsachist et Katkinna sont pendus à Humais Cove (Estevan Point), des membres de la nation Hesquiatht après avoir été condamnés pour avoir tué le capitaine Bright du navire John Bright et son épouse ; le navire avait fait naufrage sur la côte ouest de l'île de Vancouver ; une enquête conduite par des membres de l'équipage du HMS Sparrowhawk reconnut les accusés coupables de meurtre malgré les témoignages contradictoires que le tribunal avait entendus ; les deux hommes ont été pendus sur un échafaud érigé sur la plage.
1870
La Hudson's Bay Company-HBC vend la Terre de Rupert au gouvernement du Canada qui en fait les Territoires du Nord-Ouest.
La population vivant dans la vallée de la rivière Saskatchewan Nord est de 2 000 à 4 000 Métis, celle qui vit au confluent des rivières Rouge et Assiniboine est d'environ 11 000 Métis.
(12 mai) À la suite du soulèvement des Métis de la Rivière-Rouge, le Parlement du Canada adopte la Manitoba Act créant la province du Manitoba qui fait ainsi son entrée dans la Confédération canadienne ; la nouvelle province sera officiellement bilingue, l'éducation financée par les taxes sera publique ou séparée, mais le contrôle des terres et des ressources demeurera sous compétence fédérale ; une partie des terres de cette province est affectée dans le but d'en éteindre les titres des Indiens.
1871 La population du Canada est de 3 689 257 habitants.
Le parlement du Nouveau-Brunswick supprime l'enseignement du français dans les écoles publiques.
La Colombie-Britannique-CB est admise dans la confédération canadienne en échange de la promesse du gouvernement canadien de construire dans un délai maximum de 10 ans un chemin de fer reliant cette nouvelle province au reste du Canada.
1872
(Juillet à octobre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 200

Parti conservateur 103 députés
Parti libéral 97 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti conservateur38 députés
Parti libéral: 27 députés




Le Parti libéral est dirigé par Alexander Mackenzie qui devient premier ministre.

1873
L'Île-du-Prince-Edward est admise dans la Confédération canadienne.
Création de la North West Mounted Police.
Constitution de la ville de Winnipeg aux alentours du magasin de McKenney.
Le gouvernement du Canada dirigé par John A. Macdonald est forcé de démissionner à la suite des conclusions d'une commission d'enquête qui avait révélé que des ministres avaient reçu d'importantes sommes d'argent qui avaient servi à financer les élections du parti conservateur en 1872.
1874
(22 janvier) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 206

Parti conservateur 73 députés
Parti libéral 133 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti conservateur32 députés
Parti libéral 33 députés




1875
Création de la Cour suprême du Canada.
1876
Entrée en vigueur du North-West Territory Act qui établit une administration des territoires acquis de la Hudson's Bay Company-HBC en 1870. Adoption de la Loi des Indiens et création des premières réserves amérindiennes au Canada. Construction du chemin de fer Halifax Québec de l'Intercontinental Railways.
1877 Le parlement de l'île-du-Prince-Edward supprime l'enseignement du français dans les écoles publiques.

1878
(17 septembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 206

Parti conservateur137 députés
Parti libéral 69 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti conservateur45 députés
Parti libéral 20 députés




Le Parti conservateur est dirigé par John Alexander Macdonald qui redevient premier ministre.

1880
Fondation de la Canadian Pacific Railway Company.
Le gouvernement britannique décrète la compétence du Canada sur l'Arctique.
1881
La population du Canada atteint 4 324 810 habitants dont 2 966 914 forment la population rurale et 722 343 la population urbaine.
1882
Le Parlement du Canada crée le district de Saskatchewan dans les North Western Territories. Un débordement de la rivière Rouge afecte la colonie.
1882
(20 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 210

Parti conservateur 139 députés
Parti libéral 71 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti conservateur48 députés
Parti libéral 17 députés




Le Parti conservateur est dirigé par John Alexander Macdonald qui demeure premier ministre.

1883 Fondation de la Société royale du Canada-SRC. Inauguration du chemin de fer transcontinental canadien.
1884 Rebellion des Métis de Louis Riel dans les Territoires du Nord-Ouest.
1885 Le Gouvernement du Canada met la Loi de la Milice en vigueur afin de combattre la rébellion des Métis du Nord-Ouest du Canada.
(16 novembre) Louis Riel, le leader de la rébellion des Métis du Nord-Ouest, est exécuté
1886 Création de la Commission royale d'enquête sur les relations entre le capital et le travail.
1887 Fondation du journal L'Évangéline par Valentin Landry en Acadie.
1887 (22 février) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 215

Parti conservateur 123 députés
Parti libéral 92 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti conservateur33 députés
Parti libéral32 députés




Le Parti conservateur est dirigé par John Alexander Macdonald qui demeure premier ministre.

1890 L'Assemblée législative du Manitoba adopte des lois anti-françaises. Elle supprime l'enseignement du français dans les écoles publiques.

1891 La population du Canada atteint 4 833 239 habitants dont 3 215 303 forment la population rurale et 1 109 507 la population urbaine. Décès du premier ministre John Alexander Macdonald qui est remplacé par le sénateur John Joseph Caldwell Abbott.
1891 (5 mars) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 215

Parti conservateur 123 députés
Parti libéral 92 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 35 députés
Parti conservateur30 députés




Le Parti conservateur est dirigé par John Alexander Macdonald qui demeure premier ministre.

1892 Démission de John Joseph Caldwell Abbott comme premier ministre ; il est remplacé par le ministre de la Justice, John Sparrow David Thompson.
1894 Démission de John Sparrow David Thompson comme premier ministre ; il est remplacé par Mackenzie Boswell.
1896 (1 mai) Charles Tupper remplace Mackenzie Boswell comme premier ministre du Canada.
1896 (23 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 213

Parti libéral 117 députés
Parti conservateur89 députés
Indépendants 7 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 49 députés
Parti conservateur16 députés




Le Parti libéral est dirigé par Wilfrid Laurier qui devient premier ministre.

1897 Le premier ministre du Canada, Wilfrid Laurier, et Monsieur Greenway,
le premier ministre du Manitoba, en viennent à un compromis sur la question des écoles françaises au Manitoba.
1898 Démembrement des Territoires du Nord-Ouest par la création du Yukon.
1899 Le Canada participe à la Guerre des Boers en Afrique-du-Sud.
1900 (7 novembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 181

Parti libéral103 députés
Parti conservateur78 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral58 députés
Parti conservateur 7 députés




Le Parti libéral est dirigé par Wilfrid Laurier qui demeure premier ministre.

1900 Le gouvernement du Canada envoie un corps expéditionnaire de 2 000 hommes en Afrique-du-Sud y aider le gouvernement à combattre la révolte des Boers. Henri Bourassa s'insurgea contre le fait que le Parlement du Canada n'avait pas été consulté avant de poser ce geste.

1901 La population du Canada atteint 5 371 315 habitants dont 3 215 303 forment la population rurale et 1 109 507, la population urbaine.
1904 (3 novembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 214

Parti libéral 139 députés
Parti conservateur 75 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 54 députés
Parti conservateur11 députés




Le Parti libéral est dirigé par Wilfrid Laurier qui demeure premier ministre.

1905 Le Parlement du Canada détache les territoires d'Alberta et de Saskatchewan des Territoires du Nord-Ouest et en fait des provinces autonomes dans la Confédération canadienne ; la loi impose le financement public d'écoles séparées et réserve la propriété des terres et des ressources au Gouvernement fédéral qui s'assure ainsi de son leadership dans la colonisation de ces territoires.
1906 L'explorateur norvégien Ronald Amundsen franchit le passage du Nord-Ouest pour la première fois en voilier.
1908 (26 octobre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 221

Parti libéral133 députés
Parti conservateur 85 députés
Indépendants 3 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 53 députés
Parti conservateur1 député




Le Parti libéral est dirigé par Wilfrid Laurier qui demeure premier ministre.

1909 Le Parlement canadien décide de constituer la Marine royale du Canada.
1911 La population du Canada atteint 7 206 643 habitants dont 3 933 696 forment la population rurale et 3 292 9457 la population urbaine.
1911 (21 septembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 220

Parti conservateur132 députés
Parti libéral86 députés
Indépendants2 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec: 65

Parti libéral37 députés
Parti conservateur27 députés
Indépendant1 député




Le Parti conservateur est dirigé par Robert Laird Borden qui devient premier ministre.

1914 Adoption de la Loi des mesures de guerre par le Parlement du Canada.
(28 juin 1914) Gavrilo Princip, un Serbo-bosniaque radical, assassine l'archiduc Franz Ferdinand, l'héritier du trône austro-hongrois et Sophie, son épouse enceinte à Sarajevo, Bosnie-Herzégovine. Princip, qui ne pouvait pas être condamné à la peine de mort parce qu'il n'avait pas encore 20 ans fut condamné à 20 ans de prison et mourra de la tuberculose dans une prison tchèque en 1918.
(4 août 1914) L'Empire britannique dont le Canada se déclare officiellement en guerre contre l'Allemagne.
(3 octobre 1914) Départ pour le front européen du premier contingent de volontaires canadiens.
1915
Le parlement de l'Ontario supprime l'enseignement du français dans les écoles publiques.
(Le 6 septembre 1915) Le paquebot RMS Hesperian de la Allan Steamships Line qui naviguait de Liverpool Montréal, est la cible d'une torpille lancée à partir du sous-marin allemand SM U-21 commandé par leKapitanleutnant Walter Schwieger; l'Hisperian mettra une journée à couler alors qu'il était toué vers l'Irlande ;
1916 Le Manitoba accorde le droit de vote aux femmes ; c'est la première province canadienne à agir ainsi.
1917
(Août 1917) Le gouvernement de Robert Borden fait adopter le Military Service Act et le War Time Election Act ; dans les deux cas, malgré l'opposition de l'Ouest du Canada et du Québec ; en vertu du Wartime Election Act : les femmes agées de 21 ans et plus ayant un lien de parenté avec une personne qui sert ou a servi dans les forces armées canadiennes obtiennent le droit de vote aux élections fédérales.
(6 décembre 1917) Tragédie mortelle : le navire français Mont-Blanc rempli de munitions navigant vers New York heurte le navire belge Imo et explose dans le port d'Halifax, Nouvelle-Écosse, détruisant le port, une grande partie de la partie nord de la ville et la ville de Darthmouth tuant près de 2 000 personnes et en blessant près de 9 000.
1917 (17 décembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 235

Parti conservateur 153 députés
Parti libéral 82 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral62 députés
Parti conservateur3 députés




Le Parti conservateur est dirigé par Robert Laird Borden qui demeure premier ministre.

1918
La grippe espagnole tue plus de 50 000 Canadiens.
(11 novembre 1918) Signature de l'armistice ; l'empire austro-hongrois est en ruine, le tsar de Russie a été détrôné et sa famille assassinée. ; le Kaiser d'Allemagne est forcé à l'exil; les Turcs ottomans sont finis et l'Ukraine est placée au milieu d'un conflit entre la Russie et l'Ouest du monde. Les Français et les Anglais établissent les frontières du Moyen-orient.
Du début de la Guerre à l'armistice, 60 661 Canadiens ont été tués en combattant les Allemands.
1919 (1er septembre - 10 octobre) Le Parlement du Canada ratifie le traité de Versailles signé par le gouvernement de Robert Borden qui spécifia que le Canada ne se considérait plus comme une simple colonie dans ses relations avec l'Angleterre et avec les autres pays ; le traité de Versailles mettait officiellement fin à la guerre de 1914-1918.
1920 Le premier ministre Robert Laird Borden démissionne et est remplacé par Arthur Meighen.
Fusion de la North West Mounted Police et de la Dominion Police pour former la Royal Canadian Mounted Police-RCMP.
1921 La population du Canada atteint 8 787 949 habitants dont 4 435 827 forment la population rurale et 4 352 122 la population urbaine ; 4 099 246 sont de langue maternelle anglaise et 1 757 193 sont de langue maternelle française.
1921 (6 décembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 234

Parti libéral 116 députés
Parti progressiste 65 députés
Parti conservateur50 députés
Indépendants 3 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 65 députés




Le Parti libéral est dirigé par William Lyon Mackenzie King qui devient premier ministre ; son gouvernement est minoritaire.

1925 (29 octobre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 243

Parti conservateur 116 députés
Parti libéral 99 députés
Parti progressiste 24 députés
Parti ouvrier 2 députés
Indépendants2 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 64

Parti libéral59 députés
Parti conservateur4 députés
Indépendant1 député




Le parti conservateur dirigé par Arthur Meighen a la pluralité des sièges, mais Mackenzie King, à la tête d'un gouvernement minoritaire, conserve le pouvoir avec l'appui des autres partis ; craignant les retombées négatives d'un scandale relatif aux douanes, il donne sa démission en juin 1926, et demande au Gouverneur général de dissoudre le Parlement ; le gouverneur refuse de dissoudre le Parlement et demande au conservateur, Arthur Meighen, de former un gouvernement qui sera battu quelques jours plus tard à l'occasion d'un vote de non-confiance.

1926 Déclaration de Balfour : rapport d'un comité présidé par Lord Balfour, ministre du cabinet britannique qui établit que la Grande-Bretagne, le Canada, l'Afrique-du-Sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Irlande sont, au sein de l'Empire, des collectivités autonomes de statut égal ; elles ne sont d'aucune manière subordonnées les unes aux autres tant au point de vue domestique qu'extérieur ; mais elles sont unies par une allégeance commune à la même couronne et associées librement comme membre du Commonwealth des nations britanniques.
1926 (21 septembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 245

Parti libéral 116 députés
Parti conservateur91 députés
Parti progressiste 13 députés
Farmers Union11 députés
Parti libéral progressiste 9 députés
Parti ouvrier 3 députés
Indépendants2 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral37 députés
Parti conservateur27 députés
Indépendant1 député




Le Parti libéral est dirigé par William Lyon Mackenzie King qui redevient premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

1927 Le Conseil privé de Londres (Angleterre) attribue le Labrador à Newfoundland et trace la frontière entre le Québec et le Labrador.
Adoption d'un programme de pensions de vieillesse par le Parlement fédéral.
Émission d'un premier timbre-poste bilingue au Canada.
1929 (24 octobre) Krach dans les bourses du monde.
1930 Une modification à la constitution canadienne confère aux gouvernements des provinces du Manitoba, de l'Alberta et de la Saskatchewan la propriété des terres et de certaines ressources naturelles à l'exceptions des terres des réserves indiennes déjà créées et des terres déjà garanties aux Indiens par traité.
1930 (28 juillet) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 245

Parti conservateur 137 députés
Parti libéral88 députés
Farmers Union10 députés
Parti libéral progressiste 3 députés
Parti ouvrier 3 députés
Parti progressiste2 députés
Indépendants 2 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 40 députés
Parti conservateur24 députés
Indépendant 1 député




Le Parti conservateur est dirigé par Richard B. Bennett qui devient premier ministre.

1931
Des comités de la Chambre des communes et du sénat enquêtent sur de présumées contributions généreuses versées au Parti libéral par la Beauharnois Light, Heat and Power Company en retour de l'autorisation de détourner les eaux du fleuve Saint-Laurent à Beauharnois ; R.O. Sweezey, président de la Beauharnois Light, Heat and Power révèle que sa compagnie a versé personnellement des sommes d'argent aux sénateurs libéraux, W.L. McDougald et Andrew Haydon et d'avoir contribué 700 000 $ au Parti libéral fédéral et au Parti libéral provincial ; les deux sénateurs doivent démissionner de leur poste. La population du Canada atteint 10 376 686 habitants dont 4 804 728 forment la population rurale et 5 572 058 la population urbaine ; 5 914 402 sont de langue maternelle anglaise et 2 832 298 sont de langue maternelle française.

(11 décembre 1931) Statut de Westminster. Une loi du Parlement britannique clarifie les pouvoirs du Parlement du Canada et des autres dominions ; accorde aux anciennes colonies la pleine liberté juridique dans tous les domaines où celles-ci désirent l'exercer ; le Canada et ses provinces décident de ne pas se prévaloir de cette dernière disposition relativement à l'annulation, le rappel ou la modification de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique de 1867 et de ses amendements jusqu'en 1930. La Cour suprême du Canada décrète que la compétence sur la radio appartient au Gouvernement fédéral.

1933
(Janvier 1933) Adolph Hitler prend le pouvoir en Allemagne.

1935
Fondation de la Banque du Canada.
1935 (14 octobre) Élections générales au Canada

  • Résultats-


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 245

Parti libéral 171 députés
Parti conservateur 39 députés
Parti du crédit social17 députés
Commonwealth Cooperative Federation7 députés
Indépendants7 députés
Parti progressiste2 députés
Parti Ouvrier 1 député
Reconstructionniste 1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 55 députés
Parti conservateur5 députés
Indépendants 5 députés




Le Parti libéral est dirigé par William Lyon Mackenzie King qui redevient premier ministre.

1936
Fondation de CBC/Radio-Canada.
Le Parlement du Canada adopte la monnaie bilingue.
Le boxeur allemand Max Schmelling défait le boxeur américain Joe Louis au Yankee Stadium de New York.
Tenue des Jeux olympiques d'hiver en Allemagne : les jeux dété à Garmish-Partenkirchen, et les Jeux olympiques d'été à Berlin. (Le Devoir, 3 décembre 2016, Cahier de l'Agenda)
1937-1940
Commission Rowell-Sirois ou Commission royale sur les relations entre le Dominion et les provinces ; présidée par Newton Wesley Rowell, puis par Joseph Sirois, elle reçoit du gouvernement du Canada le mandat d'«examiner de nouveau les bases sur lesquelles repose le pacte confédératif du point de vue social, financier et économique ainsi que l'attribution des pouvoirs législatifs à la lumière des développements économiques et sociaux des derniers soixante-dix ans».
1937 Le dirigeable allemand Hindenburg explose au-dessus du New Jersey aux États-Unis.
1938
Le boxeur américain Joe Louis défait le boxeur allemand Max Schmelling au Yankee Stadium de NewYork.

1939
Inauguration du service aéropostal canadien et transcontinental. Fondation de l'Office national du film par le Gouvernement canadien.
(1 septembre 1939) L'Allemagne envahit la Pologne.
(3 septembre 1939) Début de la Deuxième Guerre mondiale.
(3 septembre 1939, vers 7 h 30) Le liner SS Athenia de la Cunard Lines se dirigeants de Liverpool (Angleterre) à Montréal, Québec, est coulé dans l'Atlantique à environ 400 km de l'Irlande par le sous-marin allemand U-30 commandé par le lieutenant Fritz-Julius Lemp qui avait pris le liner pour un navire marchand armé ; le paquebot transportait 1 100 passagers et membres de l'équipage ; 118 personnes perdent la vie au cours de cet incident ; elles sont les premières victimes de la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945.
(10 septembre 1939) Le Canada déclare la guerre à l'Allemagne.
1940
Adoption de la Loi sur l'assurance chômage. Découverte de pétrole à Leduc en Alberta.
Un officier de la Gendarmerie royale du Canada accomplit la première traversée canadienne du passage du Nord-Ouest.
(26 mars 1940) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 251

Parti libéral 184 députés
Parti conservateur 39 députés
Parti du crédit social10 députés
Commonwealth Cooperative Federation8 députés
Indépendants 5 députés
Parti progressiste 3 députés
Parti Unité 2 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 65

Parti libéral 61 députés
Indépendants4 députés




Le Parti libéral est dirigé par William Lyon Mackenzie King qui demeure premier ministre.

(10 mai 1940) Les armées allemandes envahissent les Pays-Bas et la Belgique

1941
La population du Canada atteint 11 506 655 habitants dont 5 254 239 forment la population rurale et 6 252 416 la population urbaine ; 6 488 190 sont de langue maternelle anglaise et 3 354 753 sont de langue maternelle française.
Adoption du programme d'assurance-chômage par le Parlement du Canada.
1942
(Février) En vertu de la Loi des mesures de guerre, le gouvernement du Canada ordonne le transfert de tous les Canadiens d'origine japonaise vivant en Colombie-Britannique vers l'intérieur de la province ; plus de 20 000 personnes sont ainsi déplacées et leurs biens sont confisqués et vendus à des prix ridicules aux autres citoyens de leur province ; la guerre entre le Japon et les Alliés faisait craindre une invasion sur la côte du Pacifique et la collaboration des citoyens d'origine japonaise avec l'envahisseur ; peu importait qu'ils soient nés au Canada et qu'ils n'aient jamais mis les pieds au Japon.
(27 avril) Référendum sur la conscription ; 63,7 % des Canadiens l'acceptent ; 27.1 % des Québécois l'approuvent alors que 72,9 % des Québécois s'y opposent ; 30 % des Acadiens l'approuvent alors que 70 % des Acadiens (Maritimes) s'y opposent ; que 80 % des autres Canadiens l'approuvent.
(23 juillet) La Chambre des communes du Canada adopte la Loi de la conscription.
1944
Adoption du programme fédéral d'allocations familiales. Adoption de la Loi de la protection de l'enfance.
1945
(Juillet) Versement des premiers chèques d'allocation familiale.
(7 mai) Signature de la reddition de l'Allemagne et fin de la Deuxième Guerre mondiale.

15 654 soldats canadiens ont perdu la vie ou ont été portés disparus aucous de la participation du Canada à la seconde Guerre mondiale 1939-1945
1945
(11 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 244

Parti libéral 125 députés
Parti progressiste-conservateur 67 députés
Commonwealth Cooperative Federation 28 députés
Crédit social13 députés
Indépendants8 députés
Parti du bloc populaire2 députés
Parti ouvrier progressiste1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 64

Parti libéral 54 députés
Indépendants 6 députés
Bloc populaire2 députés
Parti progressiste-conservateur1 député
Parti ouvrier progressiste 1 député




Le Parti libéral est dirigé par William Lyon Mackenzie King qui demeure premier ministre.

1945 (2 septembre) Fin de la Deuxième Guerre mondiale.
1948 Louis Stephen Saint-Laurent devient premier ministre du Canada.
1949 Le Parlement canadien abolit le droit d'appel au Conseil privé de Londres (Angleterre) ; la Cour suprême du Canada devient alors le tribunal de dernier recours au Canada. (4 avril 1949) Le Canada se joint à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) formée des États-Unis et des états démocratiques de l'Europe de l'Ouest pour la défense commune de l'Atlantique. (Juin) Référendum en Terre-Neuve (325 000 habitants) sur l'appartenance au Canada comme province : les Terre-Neuviens acceptent par une faible majorité de se joindre au Canada.
1949 (27 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 262

Parti libéral190 députés
Parti progressiste-conservateur 41 députés
Commonwealth Cooperative Federation 13 députés
Parti du crédit social10 députés
Indépendants 8 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 7
3

Parti libéral 66 députés
Indépendants 5 députés
Parti progressiste-conservateur2 députés




Le Parti libéral est dirigé par Louis S. Saint-Laurent qui devient premier ministre.

1950 Début de construction de l'autoroute transcanadienne.(25 juin, vers 4 h) L'artillerie de la Corée du Nord commence à pilonnerles positions sud-coréennes et, dans l'heure, ses unités d'infanterie (135 000 hommes)franchissent le 38e parallèle. C'est le début de la Guerre de Corée. (28 juin) Lester B. Pearson, secrétaire d'état aux Affaires étrangères du Canada annonce la décision du gouvernement d'accorder toute son aide à la Corée du Sud qui avait été envahie 3 jours plus tôt par les troupes de la Corée du Nord ; le Canada est donc en guerre contre la Corée du Nord.
1951 La population du Canada atteint 14 009 429 habitants dont 5 381 176 forment la population rurale et 8 628 253 la population urbaine ; 8 280 809 sont de langue maternelle anglaise et 4 068 850 sont de langue maternelle française.(Avril) Le Royal 22e Régiment-R22eR est envoyé en Corée sous le commandement du lieutenant-colonel Jacques Dextraze.
1952
(janvier) Entrée en vigueur d'un noiveau système de pensions de vieillesse.
(Juin) Le Royal 22e Régiment-R22eR remplace le Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment sur la ligne de front en Corée.
1953 Création par le Gouvernement de Maurice L. Duplessis de la Commission royale d'enquête sur les problèmes constitutionnels canadiens (Commission Tremblay du nom de son président, le juge Thomas Tremblay).
Fondation de la Bibliothèque nationale du Canada.
1953 (10 août) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 265

Parti libéral 170 députés
Parti progressiste-conservateur 51 députés
Parti du crédit social15 députés
Commonwealth Cooperative Federation23 députés
Indépendants 5 députés
Parti ouvrier1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti libéral 66 députés
Indépendants 5 députés
Parti progressiste-conservateur4 députés




Le Parti libéral est dirigé par Louis S. Saint-Laurent qui demeure premier ministre.

1956 Entrée en vigueur de la Loi sur l'assurance chômage. (Mai) Débat sur le pipeline transcanadien qui transportera le gaz de l'ouest du Canada jusqu'à Montréal ; appuyés par le Parti du crédit social, le gouvernement libéral utilise la règle de clôture pour imposer une limite à la durée du débat et adopter la loi qui en autorise le début de la construction à l'automne 1956 ; le Parti progressiste conservateur s'oppose à sa construction à cause d'une présence américaine au sein de la compagnie Trans Canada Pipeline et le Parti de La Commonwealth Farmers Federation voudrait que cette compagnie soit nationalisée.
1957 Création du Conseil des arts du Canada. Le Canada signe un accord avec les États-Unis sur la défense commune aux deux pays, la North American Aerospace Defense.
1957 (10 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 265

Parti progressiste-conservateur 112 députés
Parti libéral 105 députés
Commonwealth Cooperative Federation 25 députés
Parti du crédit social19 députés
Indépendants3 députés
Parti ouvrier1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti libéral 63 députés
Parti progressiste-conservateur9 députés
Indépendants3 députés




Le Parti progressiste conservateur est dirigé par John G. Diefenbaker qui devient premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

1958 Adoption du programme national et universel d'assurance hospitalisation à frais partagés avec les provinces.
1958 (31 mars) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 265

Parti progressiste-conservateur208 députés
Parti libéral 48 députés
Commonwealth Cooperative Federation8 députés
Parti ouvrier1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti progressiste-conservateur 50 députés
Parti libéral 25 députés




Le Parti progressiste conservateur est dirigé par John G. Diefenbaker qui demeure premier ministre.

1959 (3 janvier) L'Alaska devient le 49e État des États-Unis.
1960 (10 août) La loi instituant la Charte canadienne des droits est sanctionnée par le Gouverneur général ; cette charte couvre les matières réservées à l'autorité fédérale par la Constitution du Canada.
1961 La population du Canada atteint 18 238 247 habitants dont 5 537 857 forment la population rurale et 12 700 390 la population urbaine ; 10 660 534 sont de langue maternelle anglaise et 5 123 151 sont de langue maternelle française.
1962 Inauguration de l'autoroute transcanadienne.
1962 (18 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 265

Parti progressiste-conservateur 116 députés
Parti libéral 99 députés
Parti du crédit social30 députés
Nouveau Parti démocratique 19 députés
Ouvrier1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti libéral35 députés
Parti du crédit social26 députés
Parti progressiste-conservateur 14 députés




Le Parti libéral est dirigé par Lester B. Pearson qui devient premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

1963-1967 Commission Laurendeau-Dunton ou Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalism ; présidée conjointement par André Laurendeau et Arnold Davidson Dunton, elle reçoit du gouvernement du Canada le mandat de faire rapport sur la situation

«du bilinguisme et du biculturalisme au Canada et recommander les mesures à prendre pour que la Confédération canadienne se développe d'après le principe de l'égalité entre les deux peuples qui l'ont fondée, compte tenu de l'apport des autres groupes ethniques à l'enrichissement culturel du Canada [...], faire rapport sur l'état et la pratique du bilinguisme dans tous les services et institutions de l'administration fédérale [...] faire rapport sur le rôle des institutions [...] en vue de favoriser le bilinguisme, de meilleures relations culturelles ainsi qu'une compréhension plus répandue du caractère fondamentalement biculturel de notre pays et de l'apport subséquent des autres cultures [...]».

1963 Fondation de l'Université de Moncton, une université de langue française.
1963 (8 avril) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 265

Parti libéral 129 députés
Parti progressiste-conservateur 95 députés
Parti du crédit social24 députés
Nouveau Parti démocratique 17 députés
Parti ouvrier1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti libéral 47 députés
Parti du crédit social20 députés
Parti progressiste-conservateur 8 députés




Le Parti libéral est dirigé par Lester B. Pearson qui demeure premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

1965 Le Parlement du Canada adopte l'unifolié blanc et rouge comme drapeau national malgré l'opposition du Parti progressiste-conservateur dirigé par John Diefenbaker.
1965 (8 novembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 265

Parti libéral 131 députés
Parti progressiste-conservateur 97 députés
Nouveau Parti démocratique 9 députés
Parti du ralliement de créditiste9 députés
Parti du crédit social5 députés
Indépendant 2 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti libéral56 députés
Parti du ralliement créditiste9 députés
Parti progressiste-conservateur 8 députés
Indépendants2 députés




Le Parti libéral est dirigé par Lester B. Pearson qui demeure premier ministre.

1966 Adoption du programme national d'assurance maladie à frais partagés avec les provinces.
1967
La Commission Laurendeau-Dunton recommande de déclarer le français langue officielle du Canada, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick, et l'adoption par le Parlement du Canada d'une loi sur les langues officielles.
Suspension de l'application de la peine de mort au Canada pour une période de 5 ans. L'hymne Ô Canada de Calixa Lavallée et Basile Routhier devient l'hymne national du Canada.
Fondation de l'Ordre du Canada-OC.
Ouverture de la Bibliothèque nationale du Canada. Des navires de la Garde côtière américaine identifient l'itinéraire que les navires de fort tonnage devront prendre pour traverser le passage du Nord-Ouest.
(Décembre) Le premier ministre, Lester B. Pearson annonce qu'il démissionnera lorsque le Parti libéral du Canada aura choisi un nouveau chef.
1968 (20 avril) Pierre Elliott Trudeau est choisi comme chef du Parti libéral du Canada et premier ministre.
1968 (25 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 264

Parti libéral155 députés
Parti progressiste-conservateur72 députés
Nouveau Parti démocratique22 députés
Parti du ralliement créditiste14 députés
Indépendant 1 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 74

Parti libéral 56 députés
Parti du ralliement créditiste14 députés
Parti progressiste-conservateur 4 députés




Le Parti libéral du Canada est dirigé par Pierre Elliott Trudeau qui devient premier ministre.


1968 Adoption de la Loi sur les langues officielles qui fait du français et de l'anglais les deux langues officielles du Canada ; cette loi officialise le bilinguisme du Gouvernement fédéral et des institutions qui en dépendent et établit un cadre d'action pour l'établissement de districts bilingues (là où il y a une minorité linguistique représentant 10 % ou plus de la population du district, les services gouvernementaux devront être offerts dans les deux langues).
1969
Le superpétrolier américain Manhattan franchit le passage du Nord-Ouest.
1970
Le droit de vote aux élections canadiennes est accordé aux citoyens de 18 ans et plus. Voir Québec (province). Crises, Crise d'octobre 1970.
1971
La population du Canada atteint 21 568 000 habitants.
1972 (30 octobre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 264

Parti libéral109 députés
Parti progressiste-conservateurs107 députés
Nouveau Parti démocratique 31 députés
Parti du Crédit social15 députés
Indépendant 2 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 74

Parti libéral 56 députés
Parti du crédit social15 députés
Parti progressiste-conservateur2 députés
Indépendant1 député




Le Parti libéral est dirigé par Pierre Elliott Trudeau qui demeure premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

1973 La suspension de la peine de mort est prolongée au Canada.
1974 (8 juillet) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 264

Parti libéral141 députés
Parti progressiste-conservateur95 députés
Nouveau Parti démocratique16 députés
Parti du crédit social11 députés
Indépendant 1 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 74

Parti libéral 60 députés
Parti du crédit social11 députés
Parti progressiste-conservateur 3 députés




Le Parti libéral est dirigé par Pierre Elliott Trudeau qui demeure premier ministre.

1977 Fondation de la société Via-Rail par le Parlement du Canada. Un dollar canadien vaut un dollar des États-Unis.
1979 (22 mai) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 282

Parti progressiste-conservateur 136 députés
Parti libéral 114 députés
Nouveau Parti démocratique 26 députés
Parti du crédit social6 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti libéral 67 députés
Parti du crédit social6 députés
Parti progressiste-conservateur 2 députés




Le Parti progressiste-conservateur est dirigé par Charles Joseph Clark qui devient premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

1980 (18 février) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 282

Parti libéral 147 députés
Parti progressiste-conservateur103 députés
Nouveau Parti démocratique 32 députés




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti libéral 74 députés
Parti progressiste-conservateur1 député




Le Parti libéral est dirigé par Pierre Elliott Trudeau qui redevient premier ministre à la tête d'un gouvernement majoritaire.

1981
La population du Canada atteint 24 343 000 habitants.
La Cour suprême du Canada déclare que le Parlement fédéral peut en toute légalité rapatrier unilatéralement la Constitution, même s'il est préférable politiquement d'obtenir un degré appréciable de consentement des provinces.
(5 novembre 1981) Le Gouvernement fédéral et 9 provinces (le Québec n'est pas l'une d'elles) s'entendent sur le contenu d'une nouvelle constitution canadienne.
1982
(27 avril 1982) Loi constitutionnelle de 1982. Loi du Parlement britannique adoptée à la suite d'une demande du Parlement du Canada et de tous les parlements des provinces canadiennes à l'exception de celui du Québec. En plus de maintenir la Loi constitutionnelle de 1867, cette loi établit une charte des droits et libertés et prévoit une procédure d'amendement qui rend formellement le Canada indépendant du Parlement britannique ; jusque-là, le Canada dépendait de l'Angleterre pour tout amendement à sa constitution ; elle comporte une disposition qui reconnaît formellement et confirme les droits ancestraux des peuples autochtones (Indiens, Inuits et Métis) et leurs droits issus de traités. Pierre Elliott Trudeau, malgré l'opposition du gouvernement du Québec, réussit à rapatrier au Canada le processus de modification de la charte constitutionnelle de la fédération canadienne.
(28 décembre 1982) La Cour suprême du Canada décrète que la décision du Parlement de rapatrier la Constitution et d'y inclure une charte des droits sans l'accord de toutes les provinces est légale mais contraire à l'esprit du fédéralisme.
1984
(29 février 1984) Le premier ministre Pierre Elliott Trudeau annonce son intention de démissionner comme premier ministre ; il est remplacé le 30 juin suivant par John N. Turner.
1984
(4 septembre 1984) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 282

Parti progressiste-conservateur 211 députés
Parti libéral 40 députés
Nouveau Parti démocratique 30 députés
Indépendant1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti progressiste-conservateur 58 députés
Parti libéral 17 députés




Le Parti progressiste-conservateur est dirigé par Martin Brian Mulroney qui devient premier ministre.

1985 Première dans la guerre froide canado-américaine sur le passage du Nord-Ouest : un brise-glace américain l'emprunte sans demander la permission au Canada.
1987 (30 avril) Entente du lac Meech. Voir Canada. Entente du lac Meech.
1988 (21 novembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 295

Parti progressiste-conservateur 169 députés
Parti libéral 82 députés
Nouveau Parti démocratique 43 députés
Vacant1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti progressiste-conservateur63 députés
Parti libéral12 députés




Le Parti progressiste-conservateur est dirigé par Martin Brian Mulroney qui demeure premier ministre.

1989 (1 janvier) Entrée en vigueur de l'Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis.
1991 La population du Canada atteint 27 297 000 habitants.
1992 (28 août) Entente de Charlottetown. Voir Canada. Entente de Charlottetown.
1993 Le Parlement du Canada adopte la Loi sur le Nunavut créant une administration territoriale au nord du Manitoba, de la baie de Hudson et du Québec et au sud-ouest du Groënland.
1993 (25 octobre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 295

Parti libéral 177 députés
Parti du bloc québécois 54 députés
Reform Party 52 députés
Nouveau Parti démocratique 9 députés
Parti progressiste-conservateur 2 députés
Indépendant 1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti du bloc québécois54 députés
Parti libéral19 députés
Parti progressiste-conservateur1 député
Indépendant1 député




Le Parti libéral est dirigé par Jean Chrétien qui devient premier ministre.


1997 (2 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Participation : 67 % des électeurs inscrits.

Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 301

Parti libéral155 députés
Reform Party58 députés
Parti du bloc québécois44 députés
Nouveau parti démocratique21 députés
Parti progressiste conservateur20 députés
Indépendant1 député




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti du bloc québécois44 députés
Parti libéral26 députés
Parti progressiste-conservateur5 députés




Le Parti libéral est dirigé par Jean Chrétien qui demeure premier ministre.

1998 (20 août) Décision de la Cour suprême du Canada requise par le gouvernement de Jean Chrétien de répondre aux trois questions suivantes :

1) L'Assemblée nationale, la législature, ou le gouvernement du Québec peut-il, en vertu de la constitution du Canada, procéder unilatéralement à la sécession du Québec du Canada?

2) L'Assemblée nationale, la législature, ou le gouvernement du Québec possède-t-il, en vertu du droit international, le droit de procéder unilatéralement à la sécession du Québec du Canada ? À cet égard, en vertu du droit international, existe-t-il un droit à l'autodétermination qui procurerait à l'Assemblée nationale, la législature, ou le gouvernement du Québec le droit de procéder unilatéralement à la sécession du Québec du Canada?

3) Lequel du droit interne ou du droit international aurait préséance au Canada dans l'éventualité d'un conflit entre eux quant au droit de l'Assemblée nationale, de la législature ou du gouvernement du Québec?

La Cour suprême répond dans la négative aux deux premières questions, puis en conséquence, n'a pas à répondre à la troisième. Cependant, elle établit que le fait que la population du Québec répondrait par «une majorité claire en faveur de la sécession, en réponse à une question claire, conférerait au projet de sécession une légitimité démocratique que tous les autres participants à la Confédération auraient l'obligation de reconnaître».

1999
Un remorqueur russe se rend de Vladivostok aux Bermudes avec une immense unité de cale sèche, en passant par le nord du Canada ; c'est le premier passage d'un navire non américain depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.
(1 avril) Création d'une administration autonome (assemblée législative et gouvernement dirigé par un Premier ministre) élue au suffrage universel des citoyens du Nunavut.

2000
Un navire chinois fait escale à Tuktoyatuk, dans les Territoires-du-Nord-Ouest, sans prévenir la Garde côtière canadienne.
2000 (27 novembre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Électeurs inscrits : 21 243 473
Votes déposés : 12 997 185
 (61,2 % des électeurs inscrits)



Votes valides : 12 857 773
Votes rejetés : 139 412

Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 301

Parti libéral172 députés
 (40,8 % des votes)
Parti de l'alliance canadienne66 députés
 (25,5 % des votes)
Parti du bloc québécois38 députés
 (10,7 % des votes)
Nouveau parti démocratique13 députés
 (8,5 % des votes
Parti progressiste conservateur12 députés
 (12,2 % des votes)
AutresAucun député
 (2,2 % des votes)




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti du bloc québécois37 députés
Parti libéral37 députés
Parti progressiste-conservateur1 député




Le Parti libéral est dirigé par Jean Chrétien qui demeure premier ministre.

2001 La population du Canada est de 30 007 000 habitants.
2002
e Danemark plante son drapeau dans l'île de Hans située à mi-chemin entre le Groenland et l'île canadienne d'Ellesmere. Première patrouille des rangers Inuits dans le cadre de la nouvelle politique d'affirmation de la souveraineté canadienne dans l'Arctique.
2003 (10 juillet) Les premiers ministres des provinces et des territoires s'entendent unanimement pour former le Conseil de la fédération proposé par le premier ministre du Québec, Jean Charest. (10 décembre) La Gouverneure générale, Adrienne Clarkson, signe, au nom de la reine Elizabeth II, une proclamation royale par laquelle, le Gouvernement du Canada et la reine d'Angleterre reconnaissent la déportation, en 1755 de près de 11 000 Acadiens de Nouvelle-Écosse et d'autres colonies du des territoires de l'Atlantique canadien. (12 décembre) Paul Martin remplace Jean Chrétien comme chef du Parti libéral du Canada et premier ministre du Canada.
2004 (10 février) Le Gouvernement du Canada crée la commission royale d'enquête sur le scandale des commandites ; cette commission sera présidée par le juge John Gomery. (28 juin) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Électeurs inscrits : 22 296 791
Votes déposés : 13 489 559
 (60,5 % des électeurs inscrits)



Votes valides :
Votes rejetés :

Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 308

Parti libéral135 députés
 (36,7 % des votes)
Parti conservateur du Canada99 députés
 (29,6 % des votes)
Parti du bloc québécois54 députés
 (12,4 % des votes)
Nouveau parti démocratique19 députés
 (15,7 % des votes)
Indépendant1 député
 (5,6 % des votes)




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti du bloc québécois54 députés
 (49,8 % des votes)
Parti libéral21 députés
 (33,9 % des votes)
Parti conservateur du Canada0 député
 (8,8 % des votes)
Nouveau parti démocratique0 député
 4,6 % des votes
Autres0 député
 (3.9 % des votes)




Le Parti libéral est dirigé par Paul Martin qui demeure premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

2005
(3 mars) Quatre agents de la Gendarmerie royale du Canada sont abattus au cours d'une perquisition chez un fermier soupçonné de cultiver de la marijuana près d'Edmonton.
(1er novembre) Le juge John Gomery remet la première partie de son rapport d'enquête dans lequel il attribue la responsabilité du scandale des commandites au premier ministre, Jean Chrétien, et identifie Jacques Corriveau, un ami de Jean Chrétien, comme l'organisateur d'un système de ristournes.
(24 novembre) Stephen Harper, le chef du Parti conservateur, appuyé par Jack Layton, le chef du parti néo-démocrate, dépose une proposition stipulant que le gouvernement libéral dirigé par Paul Martin n'a plus la confiance de la Chambre des communes.
(28 novembre) Par un vote de 171 contre 133, la Chambre des communes adopte la proposition Harper-Layton.
(29 novembre) Le premier ministre, Paul Martin, présente la démission de son gouvernement à la Gouverneure générale du Canada, et annonce que, le 23 janvier 2006, les électeurs canadiens éliront de nouveaux députés à la Chambre des communes.
2006
La population du Canada est de 32 422 919 personnes. L'armée canadienne décide de ne plus utiliser le nom «passage du Nord-Ouest», mais plutôt de parler d'«eaux internes canadiennes» pour bien montrer qu'il ne s'agit pas d'un détroit international comme Gibraltar ou le Bosphore.
2006
(23 janvier) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Électeurs inscrits :22 812 683
Votes déposés : 14 815 680
 (64,9 % des électeurs inscrits)



Votes valides :
Votes rejetés :

Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 308

Parti libéral103 députés
 (30,2 % des votes)
Parti conservateur du Canada124 députés
 (36,3 % des votes)
Parti du bloc québécois51 députés
 (10,5 % des votes)
Nouveau parti démocratique29 députés
 (17,5 % des votes)
Indépendant1 député
 (5,6 % des votes)




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti du bloc québécois51 députés
 (42,1 % des votes)
Parti libéral13 députés
 (20,7 % des votes)
Parti conservateur du Canada10 député
 (24,6 % des votes)
Nouveau parti démocratique0 député
 (7,5 % des votes
Parti vert0 député
 (4,0% des votes)
Autres1 député
 (1, % des votes)




Le Parti conservateur est dirigé par Stephen Harper qui devient premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

2006 (27 novembre) Par un vote de 265 voix contre 16 et en l'absence de 24 députés, la Chambre des communes adopte une résolution qui reconnaît que les Québécois forment une nation au sein d'un Canada uni.
2008 (Juin) Une équipe de chercheurs russes affirme avoir la preuve que la dorsale de Lomonosov est bel et bien une prolongation de la plaque continentale de la Russie.
2008 (14 octobre) Élections générales au Canada

  • Résultats -


Électeurs inscrits :23 401 064
Votes déposés : 13 832 972
 (59,1 % des électeurs inscrits)



Votes valides :
Votes rejetés :

Circonscriptions électorales fédérales au Canada : 308

Parti libéral78 députés
 (26,4 % des votes)
Parti conservateur du Canada143 députés
 (37,7 % des votes)
Parti du bloc québécois48 députés
 (10,2 % des votes)
Nouveau parti démocratique37 députés
 (18 % des votes)
Indépendant2 député
 (1 % des votes)




Circonscriptions électorales fédérales au Québec : 75

Parti du bloc québécois50 députés
 (38,1 % des votes)
Parti libéral15 députés
 (23,7 % des votes)
Parti conservateur du Canada10 député
 (21,7 % des votes)
Nouveau parti démocratique1 député
 (12,2 % des votes
Parti vert0 député
 (3.5 % des votes)
Indépendant1 député
 (0.6 % des votes
Autres1 député
 (0,2 % des votes)




Le Parti conservateur est dirigé par Stephen Harper qui demeure premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire.

2011 Le recensement indique que la population du Canada est de 33 476 688 habitants dont 7 903 001 au Québec.

En 2002, Michael Zehaf Bibeau est trouvé coupable d'utilisation d'une fausse carte de crédit et est condamné 6 mois de prison suivis de 3 années de probation.
En 2003, sous le nom de Michael Bibeau, il plaide coupable à Saint-Jérôme à l'accusation de vol et complot et est condamné à 2 ans moins un jour de prison suivis de 3 ans de probation. Au cours de la même année, il plaide coupable à l'accusation de possession d'arme dans un dessein dangereux et est condamné à 6 mois de prison.
Le 14 mars 2006, il néglige de se présenter en cour pour répondre à une accusation de possession simple de marijuana, mais il se présente le 12 décembre 2009, plaide coupable et obtient un pardon absolu (absolute discharge) ; ce pardon a pour conséquence d'effacer l'infraction du dossier de la personne qui en bénéficie.
Le 12 décembre 2009, Zehaf-Bibeau a plaidé coupable à l'accusation de possession simple de marijuana.
Le 16 décembre 2011, Zehaf-Bibeau commet un vol à Vancouver ; il a été accusé de vol et de menaces de mort et il y a purgé une peine de prison.

2014

Le 2 octobre 2014, Zehaf-Bibeau se rend dans la section consulaire de l'ambassade de la Lybie à Ottawa pour y demander un nouveau passeport Lybien, le sien étant échu depuis 2007 ; comme son apparence n'était plus la même sur les photos de 2014 comparées à celle qu'il avait sur les photos de 2007 et que ses documents contenaient des informations contradictoires, le consulat l'informa que le processus d'émission serait long ; Zehaf-Bibeau retira sa demande de passeport lybien.
Le 21 octobre 2014, Zehaf-Bibeau achète une voiture Toyota Corolla pour 650 $ sur un site de petites annonces ; lui et le vendeur se rendent à un centre de service du gouvernement ontarien pour procéder au transfert du titre de l'automobile. Le service refuse parce que la seule pièce d'identité de Bibeau est son permis de conduire de Colombie-Britannique ; Bibeau convainc le propriétaire de lui prêter l'automobile pour une journée. le propriétaire accepte, mais enlève les plaques d'immatriculation de l'automobile.
N.B. Zehaf Bibeau, qui a la double nationalité canadienne et lybienne, était un accro au crack et en même temps un croyant islamique.
En commettant de petits vols à main armée, il espérait être emprisonné et suivre en prison un traitement pour régler sa dépendance. Il est né à Montréal, et était le fils de Bulgasem Zehaf et de Suzan Bibeau.
Le 22 octobre 2014, peu après 9 h 52, le caporal Nathan Franck Cerillo, 24 ans, un réserviste dans le régiment des Argyll and Sutherland Highlanders of Canada basé à Hamilton, Ontario, qui montait la garde au cénotaphe en face du Parlement à Ottawa est blessé mortellement par balle par un tueur armé d'une carabine ; la victime décède à l'hôpital. Après cette attaque, le tueur pénètre dans le Parlement du Canada ; un gardien de sécurité du Parlement est blessé, puis le suspect est abattu par Kevin Vickers, le sergent d'armes du Parlement
Le nom du suspect abattu est Michael Zehaf Bibeau qui avait stationné une voiture Toyota Corolla derrière le cénotaphe ; la voiture n'avait pas de plaques d'immatriculation.
Le 26 octobre 2014, la GRC met la main sur une vidéo tournée par Zehaf Bibeau avant d'aller commettre son crime et conclue que son geste avait été politique et idéologique. D'autre part Susan Bibeau, la mère de Michael, croit que son fils souffre de troubles mentaux et qu'il n'est pas un terroriste. Dans la vidéo, Bibeau fait référence à Allah et dénonce la politique étrangère du gouvernement Harper qui a autorisé l'envoi de 6 avions de chasse CF18 pour participer aux frappes aériennes contre le Groupe État islamique en Irak et en Lybie.
Le 28 octobre 2014, une députée du Nouveau Parti démocratique qui assiste aux funérailles du caporal Nathan Cirillo à Hamilton informe Justin Trudeau, le chef du Parti libéral du Canada qu'elle a été agressée sexuellement par deux députés libéraux ; Trudeau demande à Madame Judy Foote, la whip du Parti libéral aux Communes de donner suite à cette dénonciation verbale.
Le 30 octobre 2014, Judy Foote rencontre Nicole Turmel, la whip du Nouveau Parti démocratique-NDP et les deux députées agressées qui décrivent les agressions dont elles auraient été victimes de la part de députés libéraux.
Le 5 novembre 2014, le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau rend publiques les allégations et suspend du caucus libéral Scott Andrews et Massimo Pacetti, les deux députés qui ont été accusés de sérieuse inconduite personnelle à l'endroit de deux députées du Nouveau Parti démocratique-NDP au Parlement, ce qui a été vérifié par Madame Judy Foote ; il suspend également leur investiture comme candidats libéraux aux prochaines élections fédérales.
Le 17 novembre 2014, Madame Nicole Turmel indique que les victimes refusent de porter des plaintes formelles à l'endroit des députés, Scott Andrews et Massimo Pacetti dont elles disent qu'ils les ont agressées sexuellement.
2015 La population du Canada est de 36 048 500 habitants habitants.


  • Crédits :


Similia Similibus ou La Guerre au Canada (roman, Ulric Barthe, 1916)
The Great War as I Saw it (Pasteur anglican Frederich George Scott, 1922)
Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)
La Négation de la nation - L'identité québécoise et le fédéralisme canadien (Eugénie Brouillet, Septentrion, 2005).
Canada-Québec: synthèse historique (Jacques Lacoursière, Jean Provencher, Denis Vaugeois, Éditions du Renouveau pédagogique Inc.,1973).
Chronologie du Québec (Jean Provencher, Les Édidions du Boréal, 1991).
Québec 1759-1760 ! Les Plaines d'Abraham - l'Adieu à la Nouvelle-France (Gérard Saint-Martin, Éditions Economica, Paris, 2007)
La bataille de Londres. La Grande-Bretagne et les secrets du rapatriement de la Constitution (Frédéric Bastien, Boréal, 2013)
1867 : How the Fathers Made a Deal (Christopher Moore).






Outils personels
Publicité
(Annonces   .)