Lalonde Fortin (Mathieu)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 3 décembre 2008, le cadavre gelé de Simon Lortie est découvert par un passant près du Parc régional du Cap-Saint-Jacques à Pierrefonds.

Mathieu Lalonde Fortin, 20 ans, Alex Carlo Mancuso, 19 ans, Alfonzo Stewart, 21 ans et Thuvaragan Ganesathan, 19 ans, tous de Pierrefonds, auraient attiré Lortie dans un traquenard en prétextant une transaction de drogue, puis auraient sauté sur lui, l'auraient ligoté puis jeté dans le coffre de sa propre automobile ; les individus auraient dirigé l'automobile de Lortie et celle de Mathieu Lalonde Fortin vers un champ situé près d'un développement résidentiel à la limite du Parc régional du Cap-Saint-Jacques ; à cet endroit, les 4 sbires auraient demandé à Lortie de leur indiquer l'endroit où il gardait son argent et ses drogues ; il n'en avait pas sur lui et les 4 le battirent à coups de poing, de batte de baseball et de crosse de carabine ; l'un des assaillants lui fit 8 entailles superficielles sur la poitrine à laide d'un couteau ; les assaillants laissèrent leur victime ensanglantée et inconsciente, puis appelèrent le 911 pour indiquer à la police l'endroit où elle se trouvait ; les indications données n'ayant pas été suffisantes pour y diriger les services d'urgence, Lortie expira sur les lieux. Quelques semaines plus tard, Lalonde Fortin pris de remords se rend à la police, avoue avoir été l'instigateur et avoir participé au crime en lui assénant un coup de batte de baseball à la tête et dénonce ses complices. Le 11 février 2010, Alex Carlo Mancuso, Alfonzo Stewart et Thuvargan Ganesathan ayant plaidé coupable à l'accusation d'homicide involontaire sont condamnés à 12 ans de prison par le juge Jean-Pierre Bonin. Lalonde Fortin est en attente de son procès pour meurtre.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)