Paul (Philippe)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Sergent-détective du Service de police de Montréal - SPVM.

Il dénonce le policier Mario Lambert qui venait, lui-même, de le dénoncer car Lambert soupçonnait Paul de laisser fuir de l'information au profit de Bachir Ayad, un criminel canadien d'origine libanaise membre du Hezbollah.
Le 7 juillet 2009, vers 9 h 30, Bachir Ayad, 46 ans, vendeur de voitures d'occasion dont ce commerce cachait un trafic de drogues et d'armes, est abattu de plusieurs balles en face de sa résidence de la rue Fred-Barry dans le quartier Chomedey à Laval.
La police recherche un homme de race noire qui aurait pris la fuite en auto après ce meurtre.
En 2005, Ayad aurait participé à un complot pour voler des diamants d'une valeur de 500 000 $ en route vers des bijouteries de la Plaza Saint-Hubert à Montréal.
Le 30 janvier 2014, le sergent-détective Paul ne se présente pas au tribunal où il devait témoigner au procès d'un jeune homme arrêté lors d'une saisie de 3 kg de crystal meth (methemphétamine) et de 16 kg de cocaïne et de la découverte d'un véritable arsenal de guerre (8 armes à feu dont 2 carabines automatiques Colt M4 A1 capables de tirer 900 coups à la minute à une portée de 300 m) découvert en septembre 2012.
Les avocats de la défense aurait pu contester en cour l'intégrité de son travail et il en sera de même lors de procès où il devrait témoigner tel celui de Tony Mucci.
Au début d,avril 2014, Paul est suspendu sans solde. Quelques jours plus tard il prend sa retraite du SPVM ; il aura été 28 ans au SPVM.
Le 30 avril 2014, La Presse rapporte que Philippe Paul travaille à la rédaction d'un livre autobiographique.
Le 19 février 2015, les accusations contre Massimo Bauco sont retirées après que son avocat eut demandé d'obtenir la preuve amassée en partie par l'ex-enquêteur Philippe Paul

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)