Tellier (Jean ; dit Lafortune)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né Coutance (Manche, Normandie, France).

Arrive en Nouvelle-France le 18 juin 1665 comme soldat de la Compagnie de LaFouille du Régiment de Carignan-Salières.
S'établit dans la seigneurie de Repentigny (5), puis sur l'île Sainte-Thérèse.
Père de la lignée Tellier/Gratiot d'Amérique.
Épouse (premières noces) Marie Gratiot dans la seigneurie de Boucherville (71) en 1677 ; de cette union est issue Marie-Anne Tellier (mariée à Jean Lorion).
Épouse (secondes noces) Anne Chénier dans la seigneurie de Repentigny (5) ; cette union est sans postérité.
Père de la lignée Tellier/Lorion d'Amérique.
Épouse (troisièmes noces) Renée Lorion, veuve de Jean Delpèche Pariseau, à Pointe-aux-Trembles (Montréal) le 9 juillet 1691 ; de cette union sont issus Marie-Thérèse Tellier (mariée à Luc Roger dit Latouche), Jean-Baptiste Tellier, Marie Tellier (mariée à François Bellec), et Joseph Tellier (marié à Marie-Madeleine Loiseau).
Décès en 1704 dans la seigneurie de Varennes (73).
En 1729, il avait 47 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)