Lyrette (Caroline)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 9 novembre 2004, vers 21 h 45, Gilbert Généreux, 60 ans, tue son ex-épouse, Caroline Lyrette, 45 ans, et Marcel Rozon, 55 ans, puis s'enlève la vie avec la même arme de chasse, au domicile de Rozon situé au 297, rue King à Maniwaki ; Martin Rozon, 16 ans, qui regardait la télévision à l'étage supérieur du logement de son père, a entendu 3 coups de feu, est descendu et a découvert le cadavre de son père dans l'entrée, celui de Caroline Lyrette dans la cuisine et celui de Généreux dans la porte arrière de la maison. Généreux, qui s'était séparé de Caroline Lyrette en 2003, n'acceptait pas que son ex-conjointe ait une liaison avec Rozon dont il disait qu'il était son meilleur ami ; libéré la veille du Centre hospitalier de Maniwaki où il séjournait pour une grave dépression et des idées suicidaires, Généreux avait exécuté son plan destructeur. En mars 2007, les trois enfants de Généreux (Julie, 36 ans, Gilles, 34 ans, Fanny, 25 ans), la fille de Lyrette (Kim Danis, 26 ans) et le fils de Rozon (Martin, 18 ans) intentent une poursuite de 312 000 $ contre le docteur Wieslaw Wegrzycki qui a signé le congé de Généreux pour sortir de l'hôpital le 8 novembre 2004.
Outils personels